RAPPORT D’EXPERTS

SOS Hépatites le réclamait depuis 6 ans déjà ! Et ça y est nous y sommes… la ministre de la santé nous a entendue et a commandé un rapport d’experts sur la prise en charge des hépatites virales B et C.

Depuis plus de 15 ans pour le VIH est publié , tous les deux ans, un rapport d’experts qui a changé de nom au fur et à mesure des coordonnateurs de ce travail,  s’appelant rapport DELFRAISSY ou encore rapport YENI. Ces rapports écrits ne remplaceront ni les congrès ou autres réunions et pourront encore moins se substituer aux rencontres entre médecins et malades. Toutefois, ils ont comme principal mérite de fixer à un moment donné les connaissances mais aussi les doutes et les hypothèses permettant aux soignants comme aux soignés de pouvoir exprimer ou échanger sur la base de données nouvelles.

Rat-PorcNous avons eu plusieurs conférences de consensus sur l’hépatite C dont la dernière date de 2002 ainsi qu’une conférence européenne sur la co-infection, mais aucune sur l’hépatite B. Il est dommage qu’il ait fallu attendre l’annonce de la non reconduction du plan de lutte contre les hépatites virales pour s’entendre annoncer la commande d’un rapport d’experts pour les hépatites B et C sous la direction du Pr DELFRAISSY de l’ANRS et confié dans sa réalisation au Pr DHUMEAUX. SOS Hépatites avait pourtant demandé un quatrième plan, un rapport d’experts ainsi qu’une conférence de consensus, représentant à eux trois, des modes de réflexions et d’actions minimales, différentes et nécessaire.

Alors bien évidemment, ce rapport d’experts a pour nous un goût amer et ressemblerait même à un lot de consolation. Tous les malades experts de SOS et militants vont néanmoins se répartir dans les différents groupes de travail pour y porter une parole collective.

Nous voulions un rapport, mais un rapport protégé… par les malades.

Pascal Mélin

Partager l'article

14426

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.