PRIORITÉ SANTÉ : LES HÉPATITES PAR CLAIRE HEDON

RFI

 

 

 

Pour écouter l’émission cliquez sur le lien: http://www.rfi.fr/emission/20150114-hepatites/ 

A l’occasion du 8ème Congrès sur les Hépatites virales qui s’est déroulé, les 12 et 13 janvier 2015, au Palais des Congrès à Paris, nous faisons le point sur les dernières avancées dans le traitement des hépatites B et C.

Ces maladies restent longtemps silencieuses, avec peu de symptômes au début, mais favorisent à terme les cancers du foie.

Comment mieux prendre en charge les patients ?

Quels sont les derniers traitements ?

Comment rendre disponibles les nouveaux médicaments dans les pays à faible revenu ?

  • Pr Patrick Marcellin, chef du Service d’Hépatologie de l’Hôpital Beaujon à Clichy qui préside la Fédération nationale des Pôles de référence et Réseaux Hépatites (FPRH)
  • Yann Mazens, directeur de SOS hépatites Fédération
  • Pr Oudou Njoya, hépato-gastroentérologue, assure la consultation sur les hépatites au CHU de Yaoundé, responsable du Laboratoire de Recherche sur les Hépatites virales et la Communication en Santé (LRHCS) à la Faculté de Médecine de l’Université de Yaoundé 1 au Cameroun. Auteur de «Hépatite virales en Mots Simples», aux éditions L’ Harmattan.

Partager l'article

17618

Un commentaire sur “PRIORITÉ SANTÉ : LES HÉPATITES PAR CLAIRE HEDON

  1. Voici ce que je viens d’écrire à la caisse du RSI qui refuse la prise en charge de mes 100% hépatite C pour que je puisse bénéficier du traitement:

    Monsieur le Médecin Conseil,

    Bonjour, je suis auto entrepreneur depuis le 1er juin 2014. J’étais aux 100% à la CPAM depuis 1987 pour insuffisance rénale, puis greffée, puis diabétique, puis osteonécrose hanches et genoux. Je ne suis pas gâtée je vous l’avoue ma santé a toujours été un combat et , je sais, je coûte cher à la société…

    Au mois de juin 2015 un fait nouveau surgi dans ma vie, le virus de l’hépatite C est venu me rendre visite et mon foie l’a accepté sans me le demander.

    De nouveau hospitalisée pour des examens poussés, Le Dr me reçoit en me disant qu’il y a un traitement qui était capable d’éradiquer le virus à 98% , moi le cœur battant et le sourire aux lèvres je lui demande « je commence quand » ? Il là, la tête baisée dans mon dossier, il me répond : mais Madame vous n’êtes pas assez malade pour être éligible pour obtenir la prise en charge du traitement il faudra attendre le stade d’une cirrhose ou d’une fibrose la France n’a plus d’argent pour payer ce médicament mais si vous disposez de la somme de 50 000€ je vous fais tout de suite l’ordonnance.

    Je suis française, je travaille depuis l’âge de 17ans j’ai toujours cotisé et maintenant j’attends de mourir pour que, peut être , je sois éligible au traitement pour l’hépatite C ?
    AIDEZ MOI, AU SECOURS !!!

    Très cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.