PRESCRIPTION…

Il Y A PRESCRIPTION ET PRESCRIPTION…

Cela pourrait être une histoire drôle, si elle n’était pas réelle.

Quand la prescription de la médecine a rendez-vous avec la prescription de la justice. Regardons les définitions.

La prescription est un principe général de droit qui désigne la durée au-delà de laquelle, une action en justice, civile ou pénale, n’est plus recevable.

La prescription médicale, est un acte par lequel un médecin indique à son patient, des recommandations qu’il doit respecter pour se soigner.

La prescription médicale comporte souvent une liste de remèdes (médicaments), mais elle peut aussi indiquer les dispositifs médicaux à mettre en place.

Voici l’histoire, Gilles Bertin, ça ne vous dit rien ? Vais-je vous aider…

Le casse de la Brink’s le 27 avril 1988, qui avait rapporté 11 751 316 francs (tout n’a pas été retrouvé) et tout ça, sans un coup de feu, ni une goutte de sang !

A cette époque, Gilles Bertin était le chanteur Punk de Camera Silens …

Le coup effectué, c’est la cavale au Portugal et en Espagne où il a tenu un magasin de disques.

Mais, il en avait marre de vivre caché, alors plutôt que d’attendre la prescription en 2024, il s’est rendu.

Aujourd’hui, il est malade du VIH et de l’hépatite C et se retrouve en stade de cirrhose.

Mais, la plus belle phrase revient à son avocat : « Il est venu pour oublier son passé, afin de retrouver un avenir »…

Cela pourrait presque, être une définition du droit à l’oubli…

Après 28 ans de cavale, le verdict n’est que de 5 années avec sursis.

On espère que c’est maintenant le temps de la prescription médicale…

Un traitement pour tous une guérison pour chacun !

PS : le magot était en billets et donc en francs à l’époque, ce qui veut dire qu’il ne vaut plus rien !

Pour en savoir plus

Pascal Mélin

 

Partager l'article

119481

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.