PESTE ET CHOLÉRA

Connaissez-vous Alexandre YERSIN ?
Son nom est pourtant passé à la postérité après qu’il eut découvert le bacille de la peste en 1894 et que la communauté scientifique ne donne à ce bacille celui de Yersinia pestis en hommage à celui qui l’avait découvert.
L’automne dernier, Patrick DEVILLE a obtenu à le prix Fémina pour son roman Peste & Choléra, roman à mi-chemin entre le récit d’aventure et la biographie.
On y apprend que le Dr Yersin était un élève de Pasteur et qu’il fut l’un des premiers à exporter à travers le monde l’expérience et l’expertise pasteurienne contribuant ainsi à la création d’Instituts  du même nom. L’intelligence de Yersin fut également de découvrir l’arbre à quinquina, de développer la culture de l’hévéa et sa transformation en caoutchouc et d’utiliser les fonds ainsi levés à la recherche médicale en bactériologie.
Ce livre évoque également les luttes de pouvoir entre médecins, démontre qu’il faut parfois partir très loin pour être reconnu un jour en France et nous fait redécouvrir la citation de Christophe Colomb selon laquelle « il n’y pas d’homme qui va aussi loin que celui qui ne sait pas où il va ».
Patrick DEVILLE  rappelle aussi dans ce livre que « ce n’est pas une vie que de ne pas bouger ».
Peut-être peut-on y voir là l’aventure de chaque Hépatant avec sa maladie ou bien encore l’aventure de SOS Hépatites qui tente de nouer des liens à travers le monde entre Hépatants.
Ce livre, publié aux éditions du seuil, compte 228 pages que l’on le dévore sans faim !

Partager l'article

14156

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.