NOUVEAU RECORD À 92 ANS…

DON D'ORGANESCe n’est pas le nouveau record du tour du lac du Der à vélo par un sénior à la crinière blanche, ce n’est pas non plus, le nouveau record de saut à l’élastique. Non, c’est le nouveau record d’un prélèvement d’organes et en particulier du foie, qui a pu être réalisé chez un donneur de 92 ans !

Alors, qu’il y a quelques années la limite d’âge, pour le don d’organes et pour être accepté sur liste d’attente d’une greffe, était à 70 ans, on constate maintenant que l’âge physiologique est plus important que l’âge civil.

Depuis quelques années, la première indication de greffes est le cancer du foie, même si en une décennie des stratégies thérapeutiques se sont développées de façon considérables. Le nombre de donneurs ne permet cependant pas de faire face à une demande croissante. On espère que l’épidémie de guérisons de l’hépatite C, que vont créer les nouveaux traitements, permettra de faire diminuer le nombre de personnes en stade de cirrhose nécessitant une greffe.

Ainsi les seniors, qui jusque-là présentaient un cancer du foie, ne pouvaient pas prétendre à une greffe. Aujourd’hui, un sénior qui nécessite une greffe de foie peut recevoir un organe d’un autre sénior en coma dépassé, à condition que son état de santé soit satisfaisant.

Voilà une solidarité de tête blanche tout à fait hépatante et n’oubliez pas que l’homme est son propre réservoir de pièces détachées.

Tous les hépatants doivent être des ambassadeurs du don d’organes.

POUR SAUVER DES VIES, IL FAUT AVOIR DIT OUI…

Pascal Mélin

Partager l'article

113125

Un commentaire sur “NOUVEAU RECORD À 92 ANS…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.