NOTRE CERVEAU NE VEUT PAS DU COVID…

Certains appellent cela l’acceptation mais face à la découverte d’une maladie, le cerveau commence souvent par la refuser.

A SOS Hépatites, on connait bien le phénomène… Je me souviens d’un gaillard lors du roadtrip de Bourgogne, les militants venaient de lui réaliser un TROD VHC qui était positif et on lui expliquait qu’il fallait faire une PCR, que dans 30 % il pouvait y avoir guérison spontanée. Il s’est levé en déclarant « Et bien moi, c’est ça, je suis dans les 30%, j’ai guéri spontanément, salut ! ». Mais l’info était donnée, on sait qu’il faudra du temps, mais il finira par revenir…

Pour le COVID-19 c’est pareil ! Voici ce qui m’est arrivé, un patient suivi pour une maladie VIH m’a contacté par téléphone en me disant :

« Il faut que je vous vois d’urgence, mon traitement contre le SIDA ne marche plus !

– Ah bon, pourquoi ?

– Ça me « refait » comme avant, j’ai de la diarrhée, des douleurs partout et je suis fatigué donc mon traitement ne marche plus ! ».

En fait il s’agissait d’une infection à COVID-19, mais son cerveau ne pouvait l’accepter… Je vous rassure, tout se passe bien pour lui.

Mais l’acceptation est d’autant plus difficile que la maladie renvoie à d’autres expériences.

Il n’y a pas plus aveugle que le cerveau qui ne veut pas voir…

Pascal Mélin

Partager l'article

124935

Un commentaire sur “NOTRE CERVEAU NE VEUT PAS DU COVID…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.