L’EXCLUSION AU-DELA DE LA MORT. C’EST FINI…

Encore une victoire que nous menions en inter associatif depuis 10 ans. Les textes qui régissaient l’encadrement des décès signalaient que pour les personnes porteuses de VIH ou d’hépatites virales B ou C, il y avait une obligation de mise en housse immédiate et il était interdit de pratiquer des soins funéraires.

Nous avions dénoncé cette exclusion au-delà de la mort, en rappelant que les précautions universelles permettaient d’éviter les contaminations des thanatopracteurs  et de respecter les volontés des défunts. Depuis quelques jours et grâce à la loi de santé, c’est maintenant écrit dans la loi. Cette décision est symbolique mais elle a pour nous une grande valeur et réaffirme que les contaminations peuvent être maitrisées et qu’il ne faut pas avoir peur de ces virus.

Mais un autre point est aussi dans la loi et tout aussi important pour nous. Les thanatopracteurs ont maintenant l’obligation d’être vaccinés et protégés contre l’hépatite B, car ils en étaient oubliés ! Les voilà maintenant au même titre que des soignants car les soins funéraires sont surtout et avant tout des soins !

On ne pouvait pour SOS hépatites rêver une telle reconnaissance de la loi juste avant la semaine européenne de la vaccination.

Merci, nous continuerons de dénoncer l’inacceptable.

Pascal Mélin

LOI DE SANTE 2015 avec commentaire de l’ Assemblée Nationale

L’article 52: il s’agit de mieux encadrer l’activité de thanatopraxie en la définissant de manière plus précise, en prévoyant qu’elle ne puisse être réalisée ailleurs que dans des lieux dédiés et en obligeant les praticiens à être vaccinés contre l’hépatite B. Cette dernière condition est un préalable à la levée de l’interdiction de soins sur les défunts de cette infection – et du VIH –, qui pourra donc être opérée par voie réglementaire.

Les dispositions envisagées étant peu complexes sur le plan technique, je vous proposerai là encore de les inscrire « en dur » dans le texte. »

Partager l'article

18167

Un commentaire sur “L’EXCLUSION AU-DELA DE LA MORT. C’EST FINI…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.