HÉPATITE B : L’INÉGALITÉ DU DÉPISTAGE !

Le rapport Dhumeaux préconise que les trois virus VIH/VHB/VHC soient dépistés de façon synchrone.

Si l’on pense à l’un, il faut dépister les trois. Pour lutter contre ces épidémies, on pense que l’Etat prend naturellement en charge le dépistage à 100 %.

Oui, mais cela n’est valable que pour le VIH et l’hépatite C. Dans ce cas pas besoin de mutuelle, la prise en charge est prise à 100% par la sécurité sociale, mais pour l’hépatite B ou l’hépatite Delta, la prise en charge n’est que de 65%, il y a alors un reste à charge, non couvert, en dehors d’une mutuelle, de 35%. Et n’oublions pas l’hépatite Delta qui se greffe parfois à l’hépatite B et qui n’est pris en charge également qu’à 65% !

Les trois épidémies ne sont donc pas égales face au dépistage ! Voilà une revendication forte qui remontera sans aucun doute des tables rondes régionales dans le cadre des Etats Généraux de l’hépatite B.

Faire de l’hépatite B une épidémie reconnue et combattue en reconnaissant son dépistage pris en charge à 100%, voilà un argument fort que nous pourrions revendiquer !

Pascal Mélin

Partager l'article

124555

Un commentaire sur “HÉPATITE B : L’INÉGALITÉ DU DÉPISTAGE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.