GÉNÉRIQUE ET TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C

Traiter son hépatite C avec des médicaments génériques c’est comme aller acheter son pain avec des billets de Monopoly!

Le générique ne doit pas être synonyme de contrefaçon. A l’heure d’internet, on peut commander en ligne un traitement pour 20 fois moins cher que le prix en pharmacie. De nombreuses alertes ont été données sur la qualité des traitements ainsi vendus . Mais, à qui la faute?

Si le traitement était accessible pour tous en France, personne ne passerait par les génériques (qui rappelons le, ne sont pas remboursés ).

Des personnes porteurs d’hépatites minimes et n’étant pas éligibles aujourd’hui à un traitement choisissent d’en faire l’acquisition via le web.

Comble du cynisme, certains se sont laissés dire par leur spécialiste: je ne peux pas vous prescrire de traitement, mais si vous achetez des génériques par internet « je suis prêt a vous suivre ! »

Le meilleur moyen de sécuriser les traitements dans l’hexagone, en évitant l’arrivée de génériques douteux, serait d’ouvrir l’accès aux soins à tout le monde, hypothèse crédible si le prix de ces traitements était revu à la baisse.

Mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, il est important de se souvenir de l’histoire des génériques. Lorsque sont arrivés les traitements efficaces contre le SIDA, leur coût les rendait prohibitifs dans bon nombre de pays en voie de développement et des pays frondeurs comme l’Afrique du sud et l’Inde ont alors décidé de produire à moindres frais et « génériquer » les molécules nouvellement découvertes.

Ils se mettaient ainsi en dehors de la loi internationale en refusant de payer des royalties … Mais la prise de conscience au niveau mondial et les pressions politiques ont finalement fait abandonner les poursuites juridiques internationales, et les laboratoires ont bien compris l’intérêt pour eux d’accompagner ce  « génériquage »  de leur molécule pour permettre l’accès aux soins pour tous et redorer ainsi leur image dans les pays riches.

Ce que SOS hépatites réclame aujourd’hui ce n’est pas l’accès aux générique dans les pays riches …

Mais,

–  L’accès au traitement pour tous à un prix raisonnable et renégocié. Ce qui permettra de faire disparaître la question des contrefaçons.

– Et pour les pays pauvres ou en voie de développement, sur le modèle de ce qui a été fait pour le VIH, accompagner et dépénaliser la fabrication de génériques pour permettre à toutes les nations d’accéder aux traitements les moins chers mais avec une totale sécurité en attendant que des plans internationaux (qui ne pourront être menés que par l’OMS ) s’organisent pour aboutir à l’éradication planétaire de l’hépatite C, comme nous l’avons fait par le passé pour la variole .

UN TRAITEMENT POUR TOUS, UNE GUERISON POUR CHACUN ET UNE PROTECTION UNIVERSELLE .

Ne jouons pas au Monopoly, construisons un monde sans hépatite C !

Pascal Mélin

Partager l'article

19818

8 commentaires sur “GÉNÉRIQUE ET TRAITEMENT DE L’HÉPATITE C

  1. Attendre combien de temps ?
    Peut on avoir une petite idée du temps restant jusqu’à la fin du tunnel ?
    Est on sûr de pouvoir attendre ? EST CE QUE LE VIRUS ATTEND ?
    Maîtrise t o n l’évolution de sa maladie ? si demain on m’annonce un CHC ne m’aura t on pas demandé d’attendre pour rien ?

  2. Et comme mieux vaut un générique que rien, pourquoi ne pas faire une info sur « comment reconnaître un générique fiable « ? bien joli d’avoir une position de principe anti générique mais , comme vous le dites, des gens se font avoir en achetant des produits nocifs et en enrichissant les trafiquants.
    Alors il faut peut être s’adapter aux réalités…
    Ou plutôt il FAUDRAIT.
    Et on aimerait bien s’y retrouver aussi, SOS hépatites est contre le générique et Médecins du Monde le demande en disant que légalement on pourrait l’avoir…et pourquoi ne serait il pas remboursé alors que les génériques le sont ?
    Une réponse m’obligerait, désolée de n’avoir pas la langue de bois et de poser les problèmes réels . Vous êtes là pour nous aider où non ?

  3. D’accord avec Barbara. Et, « est-on sûr de pouvoir attendre » indépendamment de notre foie ? Est-ce que le mental, le social, les études, le travail vont attendre ? Beh non. Ça se dégrade, c’est tout, et on prend ça bien trop peu en compte. Sur ce, je vais aire ma sieste de 11h.

  4. super question
    alors je vous explique la réponse est dans l’étude freeman de EASL que nous avons rapporté
    nous sommes pour l’importation de generique mais nous voulons des garenties sur la qualité .
    c'(est pourquoi nous travaillons a une tefhnique de testing des medicaments en france ; MAIS ATTENTION ACTUELLEMENT EN CAS D4IMPORTATION ILS NE SONT PAS REMBOURSES

  5. j’ai été traité au Maviret sans succès, douleur articulaire, mal de tête insuportable, perte d’appetit, tout ca en Belgique et pendant 2 mois comme la prescrit un gastrologue de Tournai en Belgique, le docteur Collin du cwpapi de Tournai. Traitement ineficase à 100%….et maintenant je cherche un moyen de me procupérer le medicament qui fonctionne, 2019, j’habite en Belgique et j’ai attendu 7 mois pour recevoir le maviret, PCR positive 207888 reste dans mon sang apres le traitement de deux mois….

  6. Mr je recherche le meilleur génériques au AAD.
    Vous stipuler pouvoir effectuer des achats en ligne de c’est génériques.

    Avant la pandémie je me fournissais au CAMBODGE. Mais même eux ont augmenté leurs prix de 300% c’est du grand n’importe quoi.

    J’interviens pour le compte d’une association basée en Belgique. C’est un don non plus monétaire car de piètres gestionnaires. Je leurs achète donc des soins, la plupart des personnes malades sont en situation irrégulière. Leurs pays étant en conflits. Ils ont pourtant combattu pour la France ce sont nos oubliés. Comme jadis les ARQUIS.
    Dans l’attente de votre renseignement sur un bon laboratoire qui fabrique le meilleur antiviral pour hépatite C qui soit l’équivalent De L’ADD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.