COVID : LES TRODS ON CONNAIT…

PCR, TROD (Test Rapide d’Orientation Diagnostique), SÉROLOGIE, voilà du vocabulaire que l’on connait bien via notre expérience des hépatites virales.

La PCR, soit la recherche directe du virus n’éclaire que le présent.

Positif, le virus est là, négatif, il n’est pas là ! Mais où est-il passé ? on ne peut répondre à la question.

La sérologie permet d’explorer le présent récent et le passé. Elle recherche la réponse de l’organisme en face du virus. Il y a production d’anticorps et il y en a de deux types les IGM qui correspond à une production d’anticorps immédiate, ce sont les premiers à apparaître puis qui disparaissent pour laisser place aux IGG, anticorps durables qui resteront dans le temps.

Face à une infection il faut distinguer plusieurs étapes :

  1. La fenêtre sérologique lorsque tout est négatif, après le tout début d’infection (trop tôt pour détecter).
  2. Apparition des IGM, on est alors au début de l’infection.
  3. Présence conjointe d’IGM et IGG, l’infection est présente depuis quelque temps et le processus de guérison s’enclenche.
  4. Il ne reste que des IGG, l’infection est ancienne et traduit la guérison ou une exposition ancienne.

Dans quelques jours, les sérologies pourront être accessibles dans les laboratoires même si elles ne sont pas encore à la nomenclature et donc non remboursées.

Mais ce que nous attendons, ce sont les TROD COVID avec les IGG et les IGM ce qui permettra la réalisation simple, de test au plus près des usagers, avec une simple goutte de sang prélevée au bout du doigt.

SOS Hépatites a formé des dizaines de TRODEURS !!! Ne pourrait-on pas sur la base du volontariat proposer à tous ces trodeurs de venir renforcer la dynamique de dépistage comme pour une maison de retraite par exemple ! A chaque EHPAD son trodeur !

SOS pourrait s’engager à faire une mise à niveau des connaissances de ces TRODEURS par la création d’une vidéo ? Qu’en pensez vous ?

Pascal Mélin

PS : On en est où des TROD VHB qu’on nous promet pour « dans trois ans » ? Aujourd’hui on a la preuve qu’un TROD peut être mis en place en quelques semaines… Mais pour ça il faut qu’il y ait une volonté politique !

Partager l'article

124992

2 commentaires sur “COVID : LES TRODS ON CONNAIT…

  1. Peut on envisager des la réalisation d un TROD POSITIF
    ( respect des clefs de Spécificité / sensibilité !) que le biologiste attribue personnellement lors du reglement ,un QR CODE par Scan qui permettrait sur la base d un VOLONTARIAT Obligatoire , car il y aura RUPTURE VOLONTAIRE DU SECRET MEDICAL( *) de prouver SON ETAT PROTÉGÉ et donc apte au déconfinement et a reprise professionnelle , en présentant son telephone a La DEMANDE DE JUSTIFICATION , sans avoir besoin d Application de reconnaissance vecue comme LIBERTICIDE ….. en periode de pandémie !
    (*)pour info les patients semblent ignorer qu en reglant les honoraires de leur cancerologue par CARTE BANCAIRE , ils en informe INVOLONTAIREMENT , leur banque ou s affiche en l ABSENCE D ANONYMISATION
    LE NOM OU LA SPÉCIALITÉ DU PRATICIEN!
    Salutations

  2. Bonjour,
    J’ai une question.
    J’ai 18ans et j’ai eu le Coronavirus avec beaucoup de symptôme (nausée, courbature, gêne respiratoire, douleur thoracique…) on a vu une petite atteinte pulmonaire y’a 3semaine à peu près au scanner.
    Aujourd’hui j’ai fais le test sérologique et j’ai IGM positif (développe des anticorps) et IGG positif aussi.
    J’avais fais un 2ème scanner 15jours après l’apparition de mes symptôme pour voir si j’avais encore une atteinte pulmonaire mais il n’y avais plus rien.
    Plus aucun problème.
    C’était un soulagement.
    Je me suis senti mieux physiquement (plu de gêne respiratoire ect…) juste j’étais atteinte psychologiquement.
    Mais là depuis 2 jours j’ai une gêne respiratoire qui est revenu et cela m’inquiète énormement.
    Es possible que ce soit une nouvelle atteinte pulmonaire ou pas ?
    Mon médecin pense à une sinusite mais es que là sinusite provoque une gêne respiratoire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.