TUP’EUX ME DIRE ?

A tous les jeunes qui viennent d’être reçus au BAC et s’apprêtent à faire des études supérieures, sachez comme tout étudiant qui se respecte que la rentrée ne peut pas se faire sans TUP.

A mon époque, lorsque le dimanche soir un étudiant quittait le domicile familial, il repartait avec pleins de petits plats préparés par sa mère qui au-delà de la distance voulait nourrir l’enfant prodige.

Et pour transporter ses petits plats, on utilisait des TUP qu’il fallait absolument rapporter le week-end suivant ! A l’époque, un TUP était le diminutif de Tupperware.

Mais aujourd’hui, quand un étudiant parle de TUP, il y a peu de chance qu’il parle de « boite en plastique » pour la nourriture mais plutôt d’une application pour son téléphone portable.

Comment, vous ne connaissez pas l’application TUP ?

En 2018, cela veut dire Trouve Un Préservatif. Si vous activez la géolocalisation et mettez en route l’application TUP sur votre téléphone, il vous dira où trouver des préservatifs au plus près de chez vous ! http://www.trouverunpreservatif.fr

Voilà une application que l’on ne peut qu’encourager les étudiants à découvrir, surtout quand l’on sait que les infections sexuellement transmissibles ont augmenté de 30 % en 1 an.

Alors comme le disent les experts à Amsterdam, va-t-on voir l’épidémie de VIH repartir à la hausse faute d’un contrôle suffisant et de moyens ?

Mais je m’égare…

En tout cas, en une génération d’étudiants le TUP a bien changé.

Mais j’en profite maman, pour te dire que j’adorais tes petits plats bien meilleurs que les Bolinos de l’époque.

Pascal Mélin

 

Partager l'article

119884

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.