TOUR DE FRANCE, ON EST ALLÉ À LA RENCONTRE DES INVISIBLES…

Le Tour de France est terminé et nous avons apporté de l’information sur l’hépatite C aux 14 millions de personnes qui étaient sur les bords de la route et ont entendu le message passé en boucle par la caravane « aujourd’hui on guérit l’hépatite C, faites vous dépister, parlez-en à votre médecin ».

Des millions sur le bord des routes.

Des milliers qui sont venus à la rencontre de nos militants sur les villages étapes et les fans parks pour échanger et poser des questions et repartir avec des informations…

Des centaines à nous avoir demandé de réaliser sur place un TROD pour savoir s’ils avaient déjà été en contact avec le virus de l’hépatite C.

C’est pendant ces trois semaines du Tour de France à la rencontre de monsieur et madame tout le monde que j’ai pris conscience d’une population oubliée qui venait au devant de nous pour nous poser des questions.

Les experts recommandent le dépistage de toute la population française qui devrait réaliser au moins un test au cours de la vie alors que les recommandations nationales parlent toujours de dépistage pour les personnes à risques uniquement.

Voici une population que l’on a oubliée ! les soignants ou professionnels de soins qui sont en retraite. Les soignants, pompiers, ambulanciers ont tous eu un jour ou l’autre des projections de « fluides biologiques » et trop souvent se sont piqués de façon accidentelle sans le déclarer systématiquement comme un accident du travail.

Aujourd’hui un certain nombre d’entre eux ont des têtes blanches et ne savent pas qu’ils sont contaminés par le virus de l’hépatite C.

Nous devons aller à leur rencontre car comme nous n’avons cessé de le rappeler lors du Tour de France « aujourd’hui on guérit l’hépatite C ».

#dubruitcontrelhepatitec

Pascal Mélin

Partager l'article

123362

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.