TEST AND TREAT OU TEST AND CURE ?

That is the question !

« Test and treat » cela pourrait se traduire par « tester et traiter ».

C’est un concept qui est propre au VIH/sida.

Il y a quelques années, pour limiter les perdus de vue après le premier test de dépistage pour le VIH, on a énoncé le fameux « Test and Treat ».

Tout patient découvert VIH doit être mis rapidement sous traitement pour diminuer le nombre de personnes infectées et contagieuses.

Ce qui permet aux patients d’être rapidement sous traitement, mais aussi de diminuer la transmission de l’épidémie !

De la même façon, plusieurs équipes ont proposé d’appliquer le concept du «Test and Treat » issu du VIH/sida à l’hépatite C.

Mais cela n’est pas approprié, car ce n’est plus seulement d’accéder au traitement qui est préconisé afin d’enrayer l’épidémie, ce qui est mis en œuvre pour l’hépatite C c’est plutôt le « Test and Cure », que l’on pourrait traduire par « Tester pour Guérir ».

On retrouve là les slogans qui nous sont chers et que l’on a fait figurer en bonne place sous notre arche de la contamination lors du dernier congrès européen de EASL.

Tester pour guérir, le dépistage moi C’ fait !

Pascal Melin

Partager l'article

119825

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.