Le blog de Pascal

Hépatite C : si un jour vous avez abandonné l’interféron… Revenez nous en parler…

Pour mettre fin à l’épidémie d’hépatite C en France tout ne passera pas par le dépistage. En effet, il existe entre 50 000 et 100 000 personnes qui se savent déjà porteuses de l’hépatite C et qui sont sorties du suivi et du parcours de soins. Je voudrais vous raconter l’histoire de ma consultation du jour. Un homme de 52 ans a fait plus de 80 kilomètres pour consulter. Il se sait porteur du VHC depuis 1999. En 2001, il a été traité par interféron et ribavirine. Au bout de 6 mois, le virus était toujours présent, le patient lui devenait de plus en plus irritable et un syndrome dépressif s’installait… Le patient abandonnait alors le traitement et au bout de quelques mois, il abandonnait également son suivi spécialisé de 2001 à 2017. Pendant 16 ans, une importante énergie a été consacrée à faire disparaître tout souvenir de l’hépatite… Pendant 16 ans, son médecin traitant, une à deux fois par an lui rappelait qu’il devait reprendre son suivi et consulter un spécialiste. Pendant 16 ans, le patient a dû résister en […]

HÉPATITE C : IL FAUT TRAITER PLUS DE MALADES, MAIS QUI S’Y COLLE ?

C’est une question que tout le monde se pose médecins, politiques et associatifs. Il semble bien qu’actuellement, notre système d’accès aux soins ne puisse pas guérir plus de 17 000 à 20 000 personnes par an. Mais, comme l’accès au traitement pour tous a été prononcé, il semble difficile de ne pas répondre aux demandes des malades qui ne souhaitent pas attendre. Le nombre de médecins spécialistes ne va pas augmenter miraculeusement en quelques mois. Alors comment faire ? Faut-il élargir à plus de professionnels de santé qui pourraient suivre les malades porteurs d’hépatites C ? C’est la question à laquelle une équipe américaine a tenté de répondre en proposant l’étude ASCEND. Ce sont 600 patients qui ont été traités par Sofosbuvir et Ledipasvir, par respectivement 6 hépatologues, 5 infirmières et 5 médecins généralistes qui avaient bien sûr reçu une formation spécifique. La répartition était tirée au sort. Le taux de guérison globale était de 93,6 %, et plus particulièrement 95 % pour les infirmières, 94,5 % pour les médecins généralistes et 92,3 % pour les hépatologues.

DÉPISTAGE DU CANCER DU FOIE : QUELLE STRATÉGIE ADOPTER ?

Lorsqu’on est porteur d’une cirrhose, la crainte est l’apparition d’un cancer du foie, ce qui survient dans 3 à 5% des cas chaque année. Actuellement, toutes les Sociétés savantes recommandent la réalisation d’une échographie abdominale tous les 6 mois pour dépister l’apparition d’un cancer du foie, mais ne pourrait-on pas faire mieux ? C’est ce que l’équipe de Singal (USA) a tenté d’analyser. Cette étude a porté sur 1800 personnes porteuses de cirrhose ou fortement suspectées de l’être. Trois groupes de 600 personnes ont été constitués : – Groupe 1 : Communication sur le dépistage basé sur le suivi classique avec échange d’informations sur l’intérêt du dépistage échographique du CHC dans la cirrhose. – Groupe 2 : Relance par courrier pour respecter le calendrier de dépistage. – Groupe 3 : Identique au groupe 2 avec en plus une personne faisant la liaison entre le patient et l’équipe réalisant le dépistage biannuel. Les personnes des groupes 2 et 3 qui ne se présentaient pas au rendez-vous étaient relancées par téléphone 3 fois sur quinze jours. Les résultats sont […]

SHAWKAN, UN SYMBOLE HÉPATANT…

En ce moment, tout le monde a ses idoles, pour les élections primaires, la présidence, les miss France, le hand-ball… À SOS Hépatites, notre idole c’est Shawkan. En France, il est naturel que toute personne incarcérée puisse se soigner y compris d’une hépatite C, mais les prisons égyptiennes ne sont pas les prisons françaises. La population égyptienne est atteinte d’hépatite C à la hauteur de 15 à 20 %. L’accès aux soins contre l’hépatite C est devenu une priorité nationale. Des stratégies d’aide internationale se mettent en place pour aider l’Egypte. C’est le cas en France avec l’ANRS (Agence Nationale De Recherche sur le SIDA et les hépatites virales). Mais, revenons sur les faits pour ce qui nous intéresse aujourd’hui : En août 2013, le 14 août le même jour où le Président Morsi est destitué, les forces armées égyptiennes donnent l’assaut contre les frères musulmans qui occupaient depuis un mois les places Rabaa et Nahda au Caire. Cet assaut meurtrier sera responsable du décès de plus de 800 personnes. Des journalistes sont présents pour couvrir l’événement, et trois d’entre eux sont arrêtés et mis […]

ON VA ENCORE DIRE QUE LES TRAITEMENTS … NE MARCHENT PAS CHEZ LES BLACKS !

Même si les nouveaux traitements contre l’hépatite C permettent d’obtenir plus de 90 % de guérison, il faut s’intéresser aux patients qui dans 10 % des cas sont en échec. C’est ce qu’a fait l’équipe du Dr Sarpel et a rapporté les résultats à l’AASLD 2016 : « D Sarpel, I Wasserman, AL Trochtenberg, et al. Non-adherence is the most important risk factor for ledipasvir/sofosbuvir HCV treatment failure in the real world. AASLD Liver Meeting. Boston, November 11-15, 2016.Abstract 1978.» Ce centre d’hépatologie new-yorkais a traité des patients par Harvoni et a comparé les données de 43 patients en rechute virologique 6 mois après l’arrêt du traitement, avec celles de 101 patients guéris, non virémiques à 6 mois post traitement.  La principale cause de cette différence de résultats était la mal-observance (définie comme la non-prise d’au moins 7 doses d’Harvoni). Quelles en étaient les causes ? – L’incapacité de prendre le traitement prescrit dans 5 cas, – L’hospitalisation dans 3 cas, – Perte de traitement 1 cas, – Problème d’approvisionnement 1 cas – Effet indésirable pour 1 cas. En analyses multivariées, il y avait : – 3,84 fois […]

…DE PARIS À RFI…

Le 30 et 31 janvier, Paris accueille la dixième édition du congrès PHC. Pendant neuf années, PHC signifiait Paris Hépatites Conférence et le glissement sémantique cette année, nous amène à Paris Hépatologie Conférence. Il semble bien que grâce à la locomotive que représente la révolution des traitements de l’hépatite C, on puisse aujourd’hui faire entendre le foie et toutes les autres maladies hépatiques. Les stéatoses, l’obésité et le cancer du foie sont autant de nouveaux sujets sur lesquels le PHC se penche. À l’occasion du PHC, Radio France Internationale, sous la voix de Claire Hédon et de son émission « priorité santé » à consacrer son sujet du lundi 30 janvier, aux hépatites virale B et C en Afrique : ECOUTEZ. Cette émission de Claire Hédon est écoutée par 4 à 5 millions de personnes. Comment les progrès présentés au PHC peuvent-ils bénéficier à l’ensemble des malades africains qui sont très exposés à ces virus ? Nous étions sur le plateau radio et vous pourrez entendre que les malades posent des questions très […]

SOS HÉPATITES CHAMPAGNE-ARDENNE PROPOSE LE DÉPISTAGE AUX RESTOS DU CŒUR DE SAINT-DIZIER…

L’expérience a été lancée au Mans où l’équipe du Dr Bour a proposé des dépistages VIH/VHB/VHC pour les personnes accueillies aux restos du cœur. On savait depuis longtemps que dans les populations précaires, on retrouvait davantage de cas d’hépatite B ou C. Les derniers progrès thérapeutiques nous amènent à devoir dépister plus de 70 000 personnes qui ne se savent pas encore porteuses de l’hépatite C à l’échelle nationale. L’équipe du Docteur Bour a retrouvé 4 % de porteurs d’hépatite C dans la population accueillie aux restos, c’est presque huit fois plus que dans la population standard. Il est du rôle de tous les acteurs de la lutte contre les hépatites virales, de permettre à tous ces malades qui s’ignorent, d’accéder aux soins et ce, le plus rapidement possible. C’est pourquoi SOS hépatites Champagne-Ardenne via sa déléguée locale, Pascale Berrabah, a lancé une action de dépistage, avec le soutien organisationnel des laboratoires GILEAD, aux restos du cœur. Pour mener à bien cette action, des liens et des partenariats ont été mis en place entre SOS hépatites Champagne-Ardenne / les restos du cœur / […]

IVG, OÙ VA-T-ON ?

Les interruptions volontaires de grossesse (IVG) viennent d’être remises en cause par le président Trump et ce, quelques jours après son accession au plus haut poste des USA. Mais, cela dépasse les frontières des Etats-Unis. Depuis 1973, la Cour suprême des USA a légalisé l’avortement. Le décret du président Trump est simple : il prend la décision d’interdire le financement d’ONG qui soutiennent le droit à l’avortement. Imaginez-vous les conséquences ? De nombreuses ONG sont prisonnières des budgets américains et n’auront d’autre solution que d’abandonner leurs soutiens aux structures pratiquant l’IVG. Des femmes américaines ont spontanément manifesté, dénonçant ces pratiques et ce retour vers l’obscurantisme. Oui, le corps des femmes leur appartient. À SOS Hépatites, nous poussons un cri de colère et d’alerte à la hauteur de nos moyens. Car, on sait que la démédicalisation de l’IVG, nous renvoie 40 ans en arrière à l’époque des avortements illégaux, et donc au risque de décès par infection, aux transmissions d’infections virales, aux faiseuses d’anges qui intervenaient sous le manteau… Vous allez penser que cela n’arrivera pas en France, car nous […]

FAIRE BOUGER LES UTEP…

Les Unités Transversales d’Éducation des Patients (UTEP) doivent évoluer ! C’est la conclusion que l’on doit tirer au regard du fonctionnement de la plupart des UTEP qui avaient développé un programme d’accompagnement de l’hépatite C.   Avec plus de 90% de guérison en 2 à 4 mois sans quasiment aucun effet secondaire, l’accompagnement doit prendre un autre sens, plus tourné sur le dépistage et sur l’après traitement, tout en se généralisant à l’ensemble des maladies hépatiques.   C’est cette réflexion que nous avons menée à l’UTEP du CHG de Saint-Dizier en constatant la baisse des capacités physiques des patients et particulièrement en cas de cirrhose et ce quelle qu’en soit la cause. Regardant ce qui s’était fait du côté des diabétiques, nous avons alors constaté l’importance de l’activité physique et sportive. C’est ainsi que notre équipe s’est agrandie. Nous comptions déjà infirmière, psychologue, diététicienne, assistante sociale et médecin. C’est maintenant Thomas, moniteur éducateur sportif, qui nous a rejoints.   Il a d’abord testé des malades atteints de pathologie chronique, ou guéris, ou encore en stade de cirrhose. Il a alors fait le constat qu’il y avait un déconditionnement à l’effort. Et c’est tout naturellement qu’il a proposé aux […]

SCIENCE ET VIE, HORS-SÉRIE DE DÉCEMBRE 2016…

Alors qu’une concertation citoyenne sur les bienfaits et la nécessité de la vaccination vient de se terminer en France fin 2016, sous la responsabilité du Pr Alain Fischer, le magazine science et vie a publié un hors-série trimestriel sur le thème : « le guide des vaccins 2016/2017 » Après un édito qui conclut : « c’est cette aventure que nous avons souhaité ici. Sans dogme ni tabou ». L’histoire de la vaccination est parfaitement traitée. Puis, le principe de vaccination est mis sur la sellette, on évoque les adjuvants et enfin, la défiance des français qui dans 41% des cas expriment des inquiétudes sur les risques associés aux vaccins. Mais, la couverture vaccinale anti-grippale est loin d’être suffisante et que dire de la vaccination contre les infections à papillomavirus humain (HPV), qui permet d’éviter le cancer de l’utérus ? Le taux de jeune fille vaccinée n’excède pas 17% ! On rappellera bien sûr, que la vaccination est un acte individuel, qui vise à obtenir une protection collective. La France entretient un doute en ayant : • des vaccins obligatoires et • […]

HÉPATITE B : UN PHARMACIEN PLEIN DE ZÈLE…

Elle a 21 ans, porteuse d’une hépatite B chronique active et originaire d’Afrique noire. Elle est étudiante et comme toute sa famille parfaitement intégrée. Aujourd’hui elle est peut-être en échec virologique grâce au zèle d’un pharmacien. Il y a plus d’un an, nous avons mis en évidence une forme sévère et pré-cirrhotique d’une hépatite B chronique active… Après une demande de reconnaissance de maladie de longue durée (ALD synonyme100%), un bilan complet est réalisé qui aboutit à la prescription d’un traitement antiviral B. Après plusieurs mois, on obtient enfin une charge virale indétectable. La semaine dernière, cette jeune patiente se présente à sa pharmacie pour le renouvellement de son traitement. Là, le pharmacien refuse de lui délivrer ses médicaments. Celui-ci, lui expliquant que sa carte vitale n’était plus à jour. En effet, à partir de 21 ans, elle ne peut plus être rattachée à la sécurité sociale de ses parents. Le pharmacien refuse de lui délivrer son traitement expliquant qu’elle a 21 ans, qu’elle n’est plus couverte par la sécurité sociale de ses parents et qu’elle n’a pas fait de dossier de couverture en son nom propre.

VŒUX 2017…

Chaque mois de janvier, il faut présenter ses vœux, porter un regard critique sur l’année écoulée et prendre des résolutions pour la nouvelle année. En 2016, SOS hépatites a eu 20 ans. Les combats de 1996 ne sont plus ceux de 2016. Mais c’est à nous de construire 2017, avec ses espoirs et ses combats. Mais, devons-nous au bout de 20 ans, réformer SOS hépatites pour nous adapter aux nouveaux enjeux ou au contraire, re-former SOS hépatites, dans sa dimension historique ? Devons-nous moderniser notre structure associative pour l’adapter aux nouveaux enjeux ou au contraire, re-former SOS hépatites canal historique, en redonnant toute sa place à l’être humain comme nous l’avions fait en 1996 ? Réformer ou re-former ? Nous lancer dans la communication à tout-va, dans tous les sens, avec tous les outils et moyens technologiques possibles ? Ou devons-nous, comme nous l’avons toujours fait, faire confiance à l’homme qu’il soit malade ou non ? En 2017, je n’ai plus peur des virus des hépatites virales, car je sais que l’on peut en guérir ou qu’il y a des vaccins. Mais […]