LA QUESTION DU JOUR : LE RAMADAN…

Voilà la question qui m’a été posée hier par téléphone.

Un patient, qui est à 3 mois de traitement pour son hépatite C, m’appelle et me demande :

« Docteur, je vais finir mon traitement dans 3 semaines, je ne vous l’avais pas dit, mais je suis musulman et pour moi le ramadan est très important. Le ramadan vient de débuter et je me suis demandé s’il n’y avait pas de contre-indication médicale ? »

Personne ne m’avait jamais posé cette question !

Non, il n’y a pas de contre-indication, mais je m’inquiétais pour le patient : « Avec ces chaleurs, le jeûne doit être difficile et vous savez sûrement que comme tout malade en cours de traitement, vous n’êtes pas tenu de faire le ramadan… »

« Mais docteur, non ! C’est très important pour moi, j’ai toujours fait le ramadan. Cette année, il a une résonnance particulière, il fait partie de mon traitement et de l’accès à la guérison. Je voulais juste savoir, si je devais et pouvais prendre mon traitement tôt le matin, ou tard le soir…»

Je lui ai dit qu’il pouvait poursuivre son traitement comme il le souhaitait, mais à travers cet échange, je prenais conscience du lien pour cet homme entre l’accès à la guérison et sa foi…

Du foie à la foi…

Pascal Mélin

 

Partager l'article

114034

2 commentaires sur “LA QUESTION DU JOUR : LE RAMADAN…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.