ORGANES PORTEURS D’HÉPATITE C

ON PEUT GREFFER DES ORGANES PORTEURS D’HÉPATITE C.

Le nombre d’organes à greffer est insuffisant et beaucoup de patients sont en attente d’un rein, d’un foie ou d’un cœur.

Jusqu’alors, il n’était pas éthique de greffer un organe porteur d’une hépatite C.

Mais la puissance et la tolérance des nouveaux traitements permettent maintenant de ne pas se priver des organes infectés, à condition de traiter les receveurs rapidement après la greffe !

Commençons par le rein : l’équipe de Healio a publié en août 2018 dans la revue Annals of Internal Medicine, une étude sur 20 patients de 56 ans d’âge moyen, dont 70 % étaient des hommes. Ils ont accepté une greffe de rein contenant l’hépatite C et ont reçu ensuite le traitement Zépatier pendant 16 semaines et ce, à partir du troisième jour post greffe. Les 20 patients qui avaient participé à cette étude ont été guéris de leur hépatite C transmis par la greffe et les greffons fonctionnaient parfaitement, et de façon comparable à ceux qui n’avaient pas d’hépatite C.

Pour le foie, plusieurs études ont montré qu’en cas de pénurie, on pouvait greffer un foie porteur de l’hépatite C et traiter le patient secondairement. Dans tous les cas, il guérissait sans encombre pour la greffe.

Mais la question à laquelle l’équipe de Bethéa a répondu par une publication dans J .Hépatol le 20 août dernier était : « la transplantation d’un foie avec un virus de l’hépatite C qui nécessite un traitement, laisse-t-elle la greffe coût/efficace ? »

Je vous passe la démonstration, mais la réponse est oui, sans équivoque !

Mais personnellement, j’ai juste une remarque : j’espère que des donneurs avec l’hépatite C seront de plus en plus rare !!!

Mais il était important de répondre à ces questions !

Voici des organes que l’on ne jettera plus !

 

Pascal Melin

 

Partager l'article

120545

Un commentaire sur “ORGANES PORTEURS D’HÉPATITE C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.