MAVIRET ON Y EST…

SOS hépatites prend sa faucille, Maviret mavireeeettte… On pourrait presqu’en faire une chanson…

Depuis hier, l’annonce est passée au Journal Officiel : la nouvelle combinaison thérapeutique contre le virus de l’hépatite C développée par le laboratoire AbbVie sera disponible dès lundi.

Ouf ! Il était temps, car on l’attendait depuis 4 mois et on ne comprenait plus très bien ce qui bloquait.

Les avancées sont multiples en dehors de l’ouverture concurrentielle.

SOS Hépatites est depuis 2013, très sensible au coût du médicament. L’annonce du jour met à 28 700 € le traitement. Pour nous, le prix de la guérison en mars 2018, c’est 28 700 €.

La deuxième annonce importante, c’est l’ouverture de la délivrance en ville. En effet, jusqu’alors, les traitements n’étaient délivrés qu’en pharmacie hospitalière. Maintenant, les malades pourront aller chercher leur traitement dans leur pharmacie habituelle ou à l’hôpital, c’est un véritable progrès dans l’accès aux soins.

Il faut maintenant espérer que cette décision sera rapidement étendue à tous les traitements de l’hépatite C.

Le troisième point, important pour nous les malades avec l’arrivée du Maviret, c’est l’accès prochain à un traitement pour une durée de 8 semaines.

L’enjeu de 2018 reste de mettre en face de l’accès universel au traitement, une politique de dépistage et de traitement de toute la population infectée.
La lutte contre l’hépatite C doit nécessairement entrer dans le Plan National de Santé Publique.
Des grandes campagnes cohérentes et complémentaires sont nécessaires pour arriver à l’éradication de l’hépatite C de l’hexagone.

C’est un travail d’Hercule, mais rien ne nous fait peur et l’on reste persuadé que tout cela est faisable, avant les Jeux Olympiques de 2024.

Nous voulons faire de la France, un laboratoire mondial de l’éradication de l’hépatite C.

 

Pascal Mélin

 

 

Partager l'article

118078

4 commentaires sur “MAVIRET ON Y EST…

  1. Bonjour !
    en effet disponible en ville depuis aujourd’hui !
    ma pharmacie à Lille me l’a commandé (Grande Pharmacie de Paris à Lille)

    Une très bonne nouvelle !

  2. Hépatite C génotype 2. Je suis sous Maviret depuis 4 semaines. Sans effets secondaires, je me sens même beaucoup mieux, je retrouve la pêche. Et quel bonheur et grande surprise au bout de 4 semaines le VHC n’est plus détectable dans mes analyses, que je viens de recevoir.
    Quel espoir géant pour nous malades. N’ayons plus peur une grande porte s’ouvre pour nous.
    Quel espoir merveilleux.
    Merci à vous membre de l’association de lutter pour nous.

  3. Bonjour je vient de commencé un traitement maviret tipe1 il y’a quatre semaines croyait vous que ce traitement fonctionne jarret pas de douté courage a tout ce qui o’ cette cochonnerie courage a vous tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.