MAINTENANT JE SUIS C !

C’est l’histoire de ma dernière annonce de séropositivité VHC.

Elle a 42 ans et s’est retrouvée depuis une dizaine d’années en situation de précarité suite à la perte de son emploi et à l’éloignement de sa famille.
Puis l’alcool est arrivé dans sa vie comme le produit miracle capable de dissoudre toutes les angoisses.
Aujourd’hui elle est hospitalisée pour la réalisation d’un sevrage éthylique. Dans le bilan qui est réalisé lors de tous sevrages il y a la détermination des sérologies virales B, C et VIH.

Je suis donc là maintenant et je lui annonce qu’elle a été en contact avec le virus de l’hépatite C et voici la réponse qu’elle m’a donnée et qui était pour le moins inattendue.
« Au moins je progresse si j’ai une hépatite C, car C c’est pas mal ! Lorsque j’étais enfant, à l’école je n’étais pas une élève brillante et dans beaucoup de matières je n’ai souvent eu que des D ou des E, alors si maintenant je suis C cela veut dire que je suis en progrès ! Moi je trouve ça plutôt drôle ! »

« Alors celle-là on ne me l’avait jamais faite »
C’est vrai qu’aujourd’hui une hépatite C, c’est mieux que moyen !
L’hépatite C c’est juste la chance d’avoir l’annonce d’une maladie chronique et de pouvoir la guérir.

Pascal Mélin

Partager l'article

123846

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.