L’HÉPATITE B S’ATTAQUE À LA PAIX …

Deux jours après la publication de ce blog, Liu Xiaobo décède (le 13 juillet 2017), à l’âge de 61 ans, des suites de son cancer du foie en phase terminale.

Toutes les maladies viennent ébranler la paix.

Mais aujourd’hui, l’hépatite B s’attaque à nos symboles, puisque le dissident Chinois Liu Xiaobo, âgé de 61 ans est en phase terminale d’un cancer du foie induit par une hépatite B chronique.

En 2010, il était élu prix Nobel de la paix et n’ayant pu se rendre à Oslo pour recevoir son prix, il avait été représenté par une chaise vide.

En 2009, il avait été jugé et condamné à 11 ans de prison pour « subversion » après avoir réclamé des réformes démocratiques et des élections libres, il avait aussi co-rédigé un manifeste.

Il y a quelque temps, on lui a découvert un cancer du foie et son état se dégrade maintenant très rapidement. Des experts étrangers et en particulier allemands et américains ont demandé qu’il puisse être transféré à l’étranger pour bénéficier des soins les plus adaptés. Mais, les autorités chinoises s’y opposent estimant qu’il peut être soigné en Chine.

L’hépatite B est une maladie très courante en Chine, puisqu’on estime que 10 % de la population est infectée, soit 130 millions de chinois et 1 million de nouvelles contaminations chaque année (un programme de vaccination nationale est en cours). Un tiers de la population mondiale infectée vit en Chine.

Bien que courante, l’hépatite B est toujours source de discrimination. Ainsi, en Chine les porteurs d’hépatite B sont exclus de l’éducation nationale et certaines entreprises imposent des tests sanguins pour écarter les porteurs de certains postes.

Cette Discrimination est dénoncée par les activistes chinois comme l’association Yirenping qui dénonce ces faits depuis 2009. Elle avait même appelé à la signature d’une pétition sur internet, mais la police du net chinoise l’a bien sûr supprimée !

Ne laissons pas l’hépatite B terrasser la paix !

Toutes ces informations nous viennent de l’Agence France Presse (AFP). Vous savez l’AFP ça veut dire également Alfa-FœtoProtéine, ce marqueur sanguin du cancer du foie. Quelle ironie !

Pour en savoir plus

Pascal Mélin

Partager l'article

114910

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.