LETTRE ANONYME

Voici une bien étrange lettre que j’ai reçue… Mais elle reste anonyme :

J’ai une hépatite C depuis 25 ans et à cause d’elle, j’ai oublié de vivre, j’étais jeune et c’était sur la route de Memphis, que ma Harley repose en paix, excuse-moi partenaire.

Gabrielle, on était jeune et sang pour sang… C’est comme ça qu’on s’est contaminé…

On a vécu une vie à l’envers, sans savoir si on devait faire nos valises ou nos cercueils.
On s’habitue à tout, même à l’hépatite C.

Je suis resté vivant au café de l’avenir en écoutant la musique que j’aime. J’ai bu et j’ai fumé les herbes folles. En lisant SOS Hépatites, j’ai compris que j’avais allumé le feu. Je souffrais dans ma tête, il y avait quelque chose de Tennessee, quand je dors mes sons inondent mon cerveau. On m’a dit, il faut respecter ta maladie, alors je lui ai dit que je t’aime, que je t’aime, mais rien n’y a fait.

J’oublierai ton nom, hépatite C, je te le promets. Souvenez-vous de ma gueule, car avec SOS Hépatites, on Laura. Car la maladie c’est un pénitencier, mais ce n’est pas là que je finirai ma vie… Car j’ai envie d’avoir envie…

Cette lettre me disait quelque chose, mais quoi ?

 

Pascal Mélin

 

 

Partager l'article

117280

Un commentaire sur “LETTRE ANONYME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.