LES TROD EN AFRIQUE…

Le Test Rapide d’Orientation Diagnostique (TROD) est venu bouleverser les hépatites virales et le VIH. Ces maladies virales chroniques, le plus souvent silencieuses, sont dépistées par une sérologie réalisée par le médecin. C’est donc le médecin qui avait jusqu’alors le rôle de proposer le dépistage et la découverte de ces infections.

L’arrivée du TROD vient bouleverser cette séquence puisque la réalisation du test est démédicalisée. Le cadre légal en France prévoit qu’il puisse être réalisé par des associations agréées ou par des personnes formées.

Prenons deux exemples :

En France des malades guéris on prit la décision d’aller au-devant de la population générale pour parler des hépatites et proposer le dépistage par TROD. C’est ce qu’on fait des militants en se rendant sur les chemins de Compostelle, pour montrer qu’après guérison on pouvait faire des randonnées sans retenue mais aussi aller au-devant de personnes pour proposer des TROD de dépistage et permettre ainsi de faire sortir la maladie du silence.

Pendant ce temps en Afrique et particulièrement en Côte d’Ivoire, des actions de dépistage par TROD se mettent aussi en place.

Là aussi se sont des militants qui se sont saisis du dépistage, les TROD sont proposés à la population et sont couplés à des programmes d’aide et d’accès aux traitements en cas de positivité. Quand l’état ou les médecins peuvent être défaillants pour organiser le dépistage, à petite ou grande échelle, ce sont les usagers qui se mobilisent.

On pourrait croire que les choses sont différentes entre la France et l’Afrique mais finalement elles se ressemblent beaucoup, si l’on considère que les usagers eux-mêmes décident de s’emparer en plus des actions gouvernementales, de la gestion d’une épidémie silencieuse et de son dépistage.

Pour cela, une campagne #DUBRUITCONTRELHEPATITEC

Une campagne qui dépasse l’hexagone !

Pascal Mélin

Partager l'article

122602

Un commentaire sur “LES TROD EN AFRIQUE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.