LES HÉPATITES B ET C 10 FOIS PLUS MORTELLES QUE LE VIH DANS L’UE

Pourquoidocteur.fr est un site d’information médicale dont les journalistes et experts assurent la couverture éditoriale des grands congrès. Ci-dessous, un article de la journaliste Afsané Sabouhi qui revient sur la différence de mortalité entre les hépatites B et C au sein de l’union européenne:

La mortalité liée aux hépatites virales est en hausse. En 2010, les virus des hépatites B et C ont causé 90 000 décès dans les pays de l’UE contre 8000 pour le VIH.

« Bien que le VIH/Sida reste indéniablement une priorité de santé publique, la plus forte mortalité liées aux hépatites B et C par rapport à celle liée au VIH en Europe montre que les hépatites doivent maintenant clairement compter aussi parmi les priorités en matière de santé », souligne le Dr Laurent Castera, hépato-gastroentérologue à l’hôpital Beaujon à Clichy. Les hépatites virales tuent en effet plus de 10 fois plus d’habitants de l’Union Européenne que le virus du Sida.

Selon l’étude Global Burden Disease 2010, présentée aujourd’hui à Londres dans le cadre du congrès international d’hépatologie, le virus de l’hépatite C a fait 57 000 victimes en 2010 dans l’Union Européenne, celui de l’hépatite B 31 000 et celui du Sida 8 000.

Revoir l’ordre des priorités de l’UE en santé publique
Sur le continent européen, la mortalité liée au VIH a chuté de plus de moitié depuis la fin des années 90, à l’exception de l’Europe de l’Est où elle continue d’augmenter. « A l’inverse, la mortalité liée aux hépatites virales n’a cessé d’augmenter ces 15 dernières années en Europe », a souligné Jennifer MacLachlan, la chercheuse australienne co-auteur de cette étude internationale financée en grande partie par la Fondation Bill&Melinda Gates.

Pour les spécialistes, ces résultats doivent amener à revoir l’ordre des priorités de santé publique du moins dans l’Union Européenne. A l’échelle du continent européen en revanche, si l’on ajoute les pays de l’Est très touchés par l’épidémie de Sida, le VIH reste la 6e cause de mortalité avec près d’1,5 millions de décès en 2010 tandis que les hépatites virales B et C sont la 9e cause avec 1,3 millions de décès en 2010.

Partager l'article

16499

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.