LES DÉPUTÉS MEURENT AUSSI D’HÉPATITE…

TOUS CONCERNES PAR LES HEPATITESLa député canadienne Sylvie Roy est morte à 51 ans d’une hépatite aigue.

À l’heure où l’on voudrait nous faire croire que les hépatites virales ne sévissent que chez les pauvres, voici une triste preuve que tout le monde doit se sentir concerné.

Riche ou pauvre, blanc ou noir, américain ou canadien, nous sommes tous concernés. Dans les milieux précaires, les hépatites virales frappent encore plus, mais cela est loin d’être exclusif.

Le deuxième rappel de ce tragique événement, c’est son caractère aigue. On pense trop souvent que ce sont les hépatites chroniques qui tuent les malades après de nombreuses années, ce qui est vrai. Mais, on oublie trop souvent les hépatites aigues qui peuvent vous emporter très vite. Quelle qu’en soit la cause, on parle alors d’hépatite fulminante. Le foie est alors en super-agression et n’a pas le temps de se régénérer ce qui amène une défaillance des fonctions hépatiques qui peuvent alors entraîner la mort (parfois, on doit avoir recours à des greffes).

Enfin le troisième et dernier message, c’est que certaine hépatite aigue d’origine virale peuvent s’éviter par la simple vaccination (hépatite A/B/D).
Dans le cas de Sylvie Roy même si le secret médical est là, il a été évoqué une contamination virale lors d’un voyage en Afrique…

Elle était hospitalisée depuis juin, et avait bénéficié d’une biopsie hépatique. Ses collaborateurs disaient d’elle « c’est un exemple pour quiconque veut se lancer dans l’arène, c’est quelqu’un qui avait une colonne vertébrale, qui n’avait pas peur d’affronter la tempête, quelqu’un qui s’assumait. »

Madame Roy, vous étiez une grande dame, une hépatante… Merci.

Pascal Mélin

Partager l'article

111013

Un commentaire sur “LES DÉPUTÉS MEURENT AUSSI D’HÉPATITE…

  1. Mme Roy était sûrement quelqu’un de bien. A priori je le suppose . Respect.
    Mais le titre prête à confusion : oui cette dame est morte d’une hépatite aigûe contre laquelle il est difficile d’agir. Je ne pense pas qu’il faille généraliser….la proportion des gens mourant d’une hépatite doit comporter peu de politiques ou de grands de ce monde, non çà on ne me fera pas croire que nous sommes égaux, on ne me fera pas croire que si j’étais la mère la soeur la tata d’un puissant, j’attendrais depuis plusieurs années le traitement qui m’est refusé ce jour par le staff tout puissant Et même si on me trouve ce jour ce qui est le cas une belle petite cryoglobulinémie , ben non, je ne suis pas prioritaire Comme mon médecin est en vacances je ne peux rien espèrer avant octobre novembre Marre des promesses pas vrai que les députés meurent comme nous même si çà arrive par exception…..Ben voilà je vais me payer le générique ou le stress sur 2 mois d’attente incertaine. Ah si j’étais député (e)….je serais moins dépitée ….moins dégoûtée…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.