L’EAU ET LES HÉPATITES…

L'EAU ET LES HEPATITES

Qui a fait attention au 22 mars et à la Journée mondiale de l’eau ? On en a très peu parlé dans les médias…

Depuis 1993, l’ONU a consacré cette Journée mondiale et a fait de l’accès à l’eau potable une priorité. Car, pour les hommes, elle est synonyme de liberté, de culture, d’énergie et de développement durable.

Nous, pays riches, utilisons de l’eau potable pour nos toilettes alors que 2,4 milliards de personnes n’ont toujours pas accès aux toilettes !

Nous, nous utilisons une eau du robinet potable indistinctement pour boire ou nettoyer nos toilettes.

C’est plutôt choquant, non ?

Ce sont 1 400 enfants qui meurent chaque jour d’avoir consommé de l’eau sale. Pour 1 euro, on peut donner de l’eau potable à 9 enfants pendant 1 mois.

Ce sont 80 % des eaux usées générées par l’activité humaine qui repartent directement dans les rivières ou la mer sans être dépolluées.

Ce sont 1,8 milliards de personnes dans le monde qui boivent de l’eau contaminée par des matières fécales, responsables de diarrhées qui tuent chaque année 315 000 enfants.

L’hépatite A et E sont à mode de transmission oro fécale. La contamination se fait par la bouche, le virus se rend ensuite dans le foie ce qui lui permet une multiplication colossale puis, il est éliminé par voie fécale et peut contaminer d’autres personnes à nouveau.

Les premières épidémies d’hépatite E ont été décrites en Inde lors de violents orages de mousson, alors que les égouts débordaient et que les eaux de ruissellement et les eaux usées allaient se mélanger au réservoir d’eau potable.

La preuve est faite que lutter contre les hépatites A et E, c’est lutter pour l’hygiène et l’accès à l’eau potable. Et là, il n’y a pas de programme de réduction des risques !

Le droit à l’accès pour tous à de l’eau potable est un droit universel qui devrait figurer à la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Les fontaines sont en accès libre, la carafe d’eau est gratuite dans les restaurants, le verre d’eau est gratuit dans les bars et ne peut être refusé, mais pensez à moi lorsque vous tirerez la chasse… Et ne riez pas.

L’eau n’appartient à personne, elle ne fait que passer dans notre corps.

Pascal Mélin

Partager l'article

113007

Un commentaire sur “L’EAU ET LES HÉPATITES…

  1. Mon village d’origine aide un village africain à construire des puits. Ils ont pu en creuser trois en quelques années. Mais notre « directeur » qui est médecin insiste sur le fait que prendre un bain ne tue pas un enfant africain .. Ne jamais se soucier de leur développement, si. Donc ne pas culpabiliser la population, mais permettre des initiatives humanitaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.