LE PRIX QUI TUE

On attendait la nouvelle depuis le début de la semaine : à quel prix sera vendu le SOVALDI ?

La question nous était posée : quel serait le juste prix pour vous ? Aucun ! Car accepter un juste prix pour un traitement, c’est accepter qu’une maladie puisse être juste !

Le prix acceptable c’est de payer la fabrication et la recherche et bien sûr à la marge permettre un retour sur investissement. Mais aujourd’hui c’est juste l’inverse qui explose, il faut essentiellement amortir le rachat d’une Startup, amortir au plus vite et satisfaire les actionnaires.

Et les patients dans tout cela, et l’argent public ?
Le prix retenu sera de 488 € le comprimé au lieu de 666 € soit une diminution de 26%. Mais ne nous ne demandez pas de nous réjouir en nous disant que c’est le prix le plus bas d’Europe, car la France c’est aussi le pays où l’on traite le plus de monde et qui fera donc le plus gros effort financier.

Nous sommes très touchés par les cadeaux qui n’en sont pas .

Dans son communiqué de presse le Ministère de la Santé précise que ce médicament sera pris en charge à 100% par la sécurité sociale. Mais depuis 1945 une trentaine de pathologies chroniques sont prise en charge à 100% pour certaines et l’hépatite C en faisait déjà partie il n y a donc pas de cadeaux. La cure de 3 mois sera donc à 41 000 € oui mais toute seule ce n’est pas suffisant, il faudra donc une deuxième molécule et à quel prix celle-là, à moins que ce soit directement l’harvoni aux alentours de 58 000 €.
De telles annonces ne manqueront pas de fragiliser notre système de santé et quel sera le juste prix des 20 molécules innovantes qui vont arriver en négociations financières dans les mois a venir ? N’avons-nous pas créé un précédent en ouvrant cette boite de Pandore, pourquoi et pour qui payons nous ?
Ceci n’est pas un communiqué de presse mais on était pressé de communiquer avec vous.

Un beau cadeau pour le beaujolais nouveau. Hépatant non ?

Pascal MELIN

Partager l'article

17315

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.