LE PARACÉTAMOL EN ALERTE…

Y aura-t-il une prise de conscience maintenant ? Le paracétamol est très dangereux et son accès simple et en vente libre est une fausse sécurité ! Pour lui pas de pénurie, et on se cache derrière l’affirmation « il n’y a pas plus de 8 grammes de paracétamol par boîte ce qui correspond à la dose toxique ! »

Depuis 10 ans SOS Hépatites dénonce le passage en commercialisation du paracétamol 500mg à 1000 mg. L’automédication étant galopante et parallèle à la précarité et aux déserts médicaux.

SOS Hépatites a été en partie entendu par la HAS ( Haute Autorité de Santé ) lorsqu’avec l’AFEF ( Association Française pour l’Etude du Foie) nous avons dénoncé les risques de cette banalisation du paracétamol. A partir de la rentrée un pictogramme nouveau devrait voir le jour et informer de la dangerosité du surdosage.

C’est un petit pas mais c’est une prise de conscience qui sera longue, il faudra encore des témoignages de mort ou de greffe pour que l’on comprenne.

Car aujourd’hui la principale cause de greffe pour toxicité médicamenteuse, c’est le paracétamol.

Pascal Mélin

Pour en savoir plus ;

MOUSSA, GREFFÉE DU FOIE APRÈS UNE INTOXICATION, Le Parisien, 9 juillet 2019

LE PARACÉTAMOL, UNE QUESTION D’INDICE…, Vice Versa Hep’Addict SOS hépatites Champagne-Ardenne, janvier 2019 – N°15

NAOMI MUSENGA ET SI C’ETAIT LE FOIE ?, SOS Hépatites, 13 juillet 2018

LE PARACÉTAMOL, CE N’EST PAS POUR LES CHIENS, SOS Hépatites, 27 janvier 2015

Partager l'article

123007

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.