LE HANDICAP DISPARAIT-IL APRÈS GUÉRISON ?

Tout le monde répondra OUI !

En cette journée mondiale du handicap et du respect des droits des handicapés…

Pourtant la réponse pourrait être plus complexe et l’hépatite C vient éclairer ce débat d’un jour nouveau.

Les maladies du foie sont des maladies silencieuses et il n’est pas simple de faire prendre conscience à toutes et tous que même si l’on n’a pas de handicap visible, il est bien présent ! Une cirrhose virale n’est pas aussi visible lorsqu’on vous croise dans la rue qu’une amputation de la jambe ! Et pourtant il y a bien un handicap et un handicap parfois bien invalidant et présent bien avant le stade de cirrhose !

Aujourd’hui les maladies du foie sont reconnues comme source de handicap, tant mieux et cela en partie grâce aux manifestations extra-hépatiques.

Depuis 10 ans SOS Hépatites a œuvré pour que l’hépatite C puisse être reconnue comme un handicap et cela est acquis aujourd’hui !

Mais en 2020 on guérit de l’hépatite C dans presque 100% des cas. Alors que devient un handicap lorsque l’on peut guérir la maladie causale ? Faut-il sortir le malade guéri de la reconnaissance du handicap ? Le handicap est-il dû au virus ? Si oui, alors après guérison virale, le handicap disparait ! Et si le handicap est dû à la fibrose hépatique ou aux manifestations extra-hépatiques ? Alors il est normal que la guérison virale ne soit pas associée à la suspension du statut de handicap…

Le Handicap doit évoluer dans sa reconnaissance et dans sa position… Mais tout cela doit se faire avec les malades…

Pascal Mélin

Partager l'article

125633

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.