LA CAMPAGNE BRUYANTE… POUR NE PLUS AVOIR HONTE

Nous on a choisi de faire du bruit, car avoir une hépatite C ne devrait plus se conjuguer qu’au passé.

Nous n’avons pas d’autre choix que de faire du bruit, le silence est propre à la maladie et se taire serait abdiquer, reconnaître une impuissance.

Nous ne laisserons pas la maladie s’habiller dans un costume de silence.

Faire du bruit c’est dire ; « Moi, je suis guéri, faites le dépistage !»

La première étape de la guérison c’est le dépistage car 100 % des personnes guéries avec un traitement ont un jour accepté de se faire dépister.

N’attendez pas, c’est simple comme une goutte de sang !

Tendez le doigt comme l’oncle Sam et soyez convaincu que nous aussi pour faire du bruit, on vous dit « I WANT YOU ».

Pour se faire entendre, nous devons rester unis et ne pas oublier que c’est du néant et du silence que naîtront bruits et revendications…

Alors si demain, vous ne nous rejoignez pas à Paris Plages, faites suivre nos messages et surtout n’ayez pas honte dites-le « je suis guéri »  et faites du bruit !

 

Pascal Melin

 

 

Partager l'article

120007

2 commentaires sur “LA CAMPAGNE BRUYANTE… POUR NE PLUS AVOIR HONTE

  1. J’ai été traitée pour l’hépatite C en 2004/2005 pendant 6 mois seulement, mon génotype étant le 2, celui qui répondait à cette époque le mieux au traitement. J’ai donc bénéficié de la bi-thérapie Interféron Peg et Ribavirine. Le traitement n’est pas une partie de plaisir mais dans mon cas, au bout de 3 mois, le virus n’apparaissait plus. J’ai fini le traitement, soit encore 3 mois difficiles mais à ce jour et après des contrôles annuels pendant 5 ans, il s’avère que le virus n’est jamais revenu. Je peux donc dire haut et fort que « JE SUIS GUÉRIE » et suis prête à partager mon expérience avec des personnes contaminées par ce virus afin de les rassurer sur les chances de guérison définitive…

  2. Ridicule, vous allez sensibiliser quelques milliers de personnes sur une population de 60 millions d habitants. Il faut protester tré haut et fort devant le ministère de la sencure et devant le siège de la télévision d état. On se demande si vous n etes pas complice de ce silence médiatique.?Mais enfin on frole le génocide quand meme .Non au surempoisonnement des transfusés par l alcool .Il faut absolument que la conseillière en génocide aupres de Mr MACRON et ex présidente de Vin et Sociéte soit licenciée de son poste de conseillière auprès de Mr MACRON.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.