JOURNÉE MONDIALE DE L’ENFANCE…

HÉPATITE VIRALE, ON NE DEVRAIT PLUS SE CONTAMINER EN NAISSANT…

Voilà ce que m’inspire cette Journée Mondiale de l’Enfance qui se tenait ce mercredi 20 novembre.
La plupart des enfants contaminés par les hépatites B ou C l’ont été à la naissance.Ce sont des maladies que l’on attrape le plus souvent en lien avec des pratiques liées à l’âge adulte, à l’exception des enfants pour qui c’est au moment de leur naissance.

Naître d’une maman porteuse d’une hépatite C expose à une contamination dans environ 3% des cas. Naître d’une maman porteuse d’une hépatite B chronique active expose à une contamination qui peut atteindre 90% des cas.

Et pourtant on pourrait les éviter !

Pour l’hépatite C, il suffit de dépister et de traiter les femmes atteintes avant qu’elles aient un projet de grossesse et on pourrait rêver de médicaments qui auraient prouvé leur absence de toxicité sur le fœtus, ainsi toutes les femmes dépistées pendant le premier trimestre pourraient être traitées pendant le deuxième. Et donc plus de contamination en naissant !

Pour l’hépatite B on a un vaccin, des sérums et des médicaments qui peuvent être pris en fin de grossesse.
Ainsi dans les pays riches, on a les moyens d’éviter la contamination au moment de la naissance à condition de bien faire le dépistage à la fin du premier trimestre.

Cela pourra bientôt se faire à l’échelle planétaire avec les TROD hépatite B qui sont au point.
En cas de positivité il faudrait mettre la mère sous traitement antiviral le temps de terminer sa grossesse, de faire naître le bébé et de le protéger en le vaccinant.

Cela pourrait être une belle revendication non ?

J’ai attendu le 22 novembre pour laisser un an à l’UNICEF pour s’organiser afin de défendre cette revendication rendez vous le 20 novembre 2021 ?

Pascal MELIN

Partager l'article

124150

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.