HÉPATITES AUTO-IMMUNES…

On nous a souvent reproché de ne parler que des hépatites virales, c’est faux, la preuve !
L’hépatite est une inflammation du foie mais les causes peuvent en être multiples ; virales, toxiques, médicamenteuses, de surcharge, ou bien auto-immune.
L’immunité c’est ce qui nous permet de protéger notre corps contre toute agression extérieure. Le système immunitaire permet de faire la différence entre le « moi » et le « non moi ». Où s’arrête le moi ? A ma peau ? Où commence le monde extérieur ? L’ensemble des cavités de mon corps, les sinus, la bouche, l’intérieur de mes intestins font-ils partie de moi ou est-ce des pénétrations du monde extérieur en moi ?
Ok j’arrête la philosophie de comptoir… Pourtant notre système immunitaire doit reconnaître et tolérer l’ensemble des différentes cellules de notre corps pour fabriquer des anticorps contre un organe ou une partie des cellules.
Pour la polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire détruit les cartilages, pour la thyroïdite il détruit la glande thyroïde, pour certains types de diabète ce sont des anticorps anti pancréas qui détruisent le pancréas. Et, il y a aussi des hépatites auto-immunes qui détruisent le foie.
Toutes ces maladies se regroupent dans la grande famille des maladie auto-immunes.
Hier l’émission de France Inter « la tête au carré » était consacrée aux maladies auto-immunes, vous pourrez la réécouter ici.
Voici deux remarques complémentaires :

– Les traitements des maladies auto-immunes nécessitent de diminuer le système auto-immun, mais en agissant de la sorte il fragilise l’organisme en le rendant donc plus sensible. Parfois on va même jusqu’à utiliser des traitements antirejet, pour tolérer un organe étranger et ne pas faire de rejet.

– Lors d’une grossesse, la femme accueille dans son ventre un organisme qui est différent du sien, c’est donc un corps étranger ! Et pour le supporter, il faut que le système immunitaire d’une femme soit moindre au cours de la grossesse ! Cependant il y a dans les semaines après l’accouchement un rebond immunitaire qui est souvent le temps où se déclenche les maladies auto-immunes.

Les hépatites auto-immunes, des maladies toujours difficiles à diagnostiquer mais avec des traitements de plus en plus efficaces…

Pascal Mélin

Partager l'article

122237

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.