HÉPATITE C : LES RECOMMANDATIONS FUTURISTES DE L’AFEF

Nous venons de prendre connaissance ce lundi 27 mars, des recommandations de l’AFEF pour le traitement de l’hépatite C. Ces recommandations que nous attendions tous depuis 3 mois !
Mais, quel étonnement nous avons eu à SOS hépatites en tant que patients, de voir des recommandations qui préconisent l’utilisation de molécules qui ne sont pas encore sur le marché. Nous l’avions déjà vu auparavant avec l’esprit visionnaire de l’AFEF, mais à l’époque, il existait d’autres recommandations avec des molécules alternatives disponibles. Hors, nous pouvons nous apercevoir que les recommandations ne préconisent pour les génotypes 2, 3, 5 et 6 que des molécules qui n’ont pas d’autorisation de mise sur le marché, et dans le génotype 4 qu’une seule combinaison disponible recommandée pour tout le monde alors même que d’autres combinaisons existent.
À l’heure où l’ensemble des acteurs souhaite simplifier et améliorer l’organisation des soins, l’AFEF prend le contrepied en proposant finalement d’attendre les nouvelles molécules pour traiter les patients avec un génotype 2, 3, 5 et 6. Tout simplement Hallucinant !
Comment communiquer autour de ces recommandations venues d’ailleurs ? Comment relayer ces informations aux différents professionnels et acteurs de la lutte contre les hépatites pour qu’ils se les approprient ?
Finalement, la vraie recommandation ne serait-elle pas de garder les recommandations AFEF 2016, en attendant la mise sur le marché des dites nouvelles molécules et donc de ne pas utiliser les recommandations AFEF 2017 ?
Est-ce un poisson d’avril un peu en avance, un coup de pub ou l’AFEF est-elle tombée sur la tête ?

Partager l'article

113032

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.