ELIE SEMOUN ET L’HÉPATITE B

 

Quel lien peut il y avoir entre le célèbre humoriste et l’hépatite B ?
Aucun me direz vous ! et pourtant, c’est bien l’hépatite B qui a détruit sa vie .
En effet, à l’âge de 11 ans, Elie Semoun perd sa mère d’une hépatite B qu’elle a contracté quelques semaines plus tôt !
On ne dit probablement pas assez que lorsque l’on contracte une hépatite B , la phase aiguë peut passer inaperçue mais elle peut aussi  se présenter sous une forme particulièrement sévère que l’on appelle hépatite fulminante (véritable hépatite suraiguë) où le foie n’arrive même pas à passer le cap.
Cette forme  d’hépatite fulminante touche 1 personne sur 100 atteinte d’hépatite aiguë. Mais pire encore, elle est mortelle dans 90% des cas .
Le seul traitement qu’on lui connaisse est la greffe hépatique en priorité nationale ! Donc contrairement à l’hépatite C ou au VIH, l’hépatite B peut-être mortelle immédiatement !
Et c’est à l’occasion d’un flash sur France info que l’on peut redécouvrir cette info dont on pense qu’elle ne touche que les autres !
Mais il y a aussi l’entourage qui reste et qui souffre, ainsi Elie Semoun dit bien à quel point grandir sans sa mère a été difficile.
Ce n’est pas pour rien que dans son prochain spectacle, il va parler à une urne censée représenter les cendres de sa mère…
Le vaccin c’est quand même bien !
Pascal Mélin

Partager l'article

120831

Un commentaire sur “ELIE SEMOUN ET L’HÉPATITE B

  1. Il faut faire de plus en plus de bruit pour faire sortir les hépatites de l’ombre, aussi merci Monsieur Semoun de parler régulièrement de votre maman et de son hépatite. Grâce à votre notoriété, nous arriverons à toucher le plus grand nombre possible de personnes ignorant cette maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.