DOCTEUR, JE SUIS RETOURNÉ AU MAC DO…

Lors de ma dernière consultation au centre d’addictologie (CSAPA52), j’ai rencontré un jeune homme d’une trentaine d’années sous traitement de substitution par méthadone depuis cinq ans.

Il a beaucoup de mal à repartir d’un bon pied, il va de petit boulot en petit boulot et de galère en galère.

Heureusement aujourd’hui, il a une compagne compréhensive qui le soutient et surtout, ils ont un logement stable.

Je l’accueillais en consultation pour le renouvellement de sa méthadone quand il me déclara honteux : « Docteur, je suis retourné au Mac Do » !

Certes, il a une dizaine de kilos sur son compte épargne personnel mais, même si comme à tous les patients sous traitement par méthadone, je l’avais invité à faire attention à son poids, je ne me souvenais pas lui avoir interdit le Mac Do !

Je le rassurais en lui expliquant qu’une fois ce n’était pas grave, mais est-ce qu’il y avait pris du plaisir dans cette action de lâcher prise ?

Il me regarda d’un air interrogatif ? Puis s’exclama : « Docteur, je ne parle pas de bouffe… Je vous l’ai déjà dit quand je vais chez mac do c’est pour avoir une paille et sniffer ! ».

AH OUI !! Je me souvenais de cette histoire, mais pris d’hésitation, je répétais : « qu’une fois ce n’était pas grave, mais est ce qu’il y avait pris du plaisir dans cette action de lâcher prise ? ».

Mais attention, les pailles en plastiques sont polluantes pour la planète et un lobby tente de les faire disparaitre. Alors même si Ronald est le roi de la RDR, il va devoir s’adapter.

Ce quiproquo nous a bien fait rire, mais quand vous verrez le grand M jaune pensez que derrière chaque Mac-Do, il y a un CAARUD qui s’ignore !

 

Pascal Mélin

 

Partager l'article

120137

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.