DES GRÉVISTES HÉPATANTS

Je voudrais dire merci aux grévistes de la SNCF, qui comme tout le monde le sais maintenant signifie : Savoir Négativer l’hépatite C en France.

Il y a 25 ans, une jeune femme était transplantée hépatique en urgence, depuis elle est suivie en alternance avec l’équipe parisienne.

Je l’ai suivie, tout allait pour le mieux. Elle a eu deux enfants et a retrouvé du travail…

Au bout de quelques années, elle allait tellement bien, que le médecin traitant a repris le suivi intégralement.

Cela fait plusieurs années, que cette malade ne va plus en consultation qu’une fois tous les 6 mois à Paris, pour le renouvellement de son traitement anti-rejet et elle voit son médecin traitant régulièrement.

Donc, plus de visites avec moi depuis plusieurs années et je n’avais des nouvelles, que par les courriers…

Mais consciente des problèmes de la Sécurité sociale, cette patiente se rend en train pour ses consultations parisiennes. Et là, il y a quelques jours, sur le quai de la gare, elle découvre une grève de la SNCF (grève très locale).

Elle annule donc son rendez-vous parisien et vient en urgence me consulter pour le renouvellement de son traitement anti-rejet (son médecin traitant était en vacances).

Quel bonheur pour moi de la revoir, toujours en pleine forme et souriante. La revoir fut pour moi, un véritable cadeau de noël, elle a été greffée il y a 25 ans !

Les cheminots sont des types hépatants

 

Pascal Mélin

 

 

Partager l'article

117334

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.