COUP DE GUEULE ET RÉFLEXION

SOS Hépatites a toujours été très attaché aux problèmes psychologiques des malades sous traitement ou pas.
Il y a plusieurs années nous avions mis cette question en débat lors de notre forum annuel.

Nous avions applaudi lorsque la Haute Autorité de Santé (HAS) avait demandé à Jean Philippe LANG, Médecin Psychiatre à Erstein, d’écrire un guide de recommandation sur la prise en charge des troubles psychiatriques au cours de l’hépatite C.

Les textes sont toujours téléchargeables et disponibles sur internet.

Malheureusement à l’heure des trithérapies et de l’arrivée des nouvelles molécules, même si les troubles psychologiques ou psychiatriques persistent, il est de notre devoir de faire remarquer et d’attirer l’attention sur le fait qu’il n’y a aucune donnée sur les interactions médicamenteuses qui sont pourtant très importantes et dangereuses en termes de perte d’efficacité ou de toxicité !

SOS Hépatites voudrait que l’on puisse s’orienter faire une refonte des recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) même si elles sont pertinentes doivent absolument être mise à jour régulièrement au vue des nouveautés scientifiques !

Il est nécessaire de mettre en place une info-vigilance !

C’est à ce prix que nous maintiendrons le niveau de la qualité des soins.
Internet oui !!! Mais avec des mises à jour régulières, pour les associations autant que pour l’état.

Partager l'article

14141

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.