COMMUNIQUÉ DE PRESSE : PÉNURIE DE VACCIN CONTRE L’HÉPATITE B – TÉMOIGNAGES

Témoignages rédigés par des particuliers

  • « Je suis très malade et en attente de greffe du poumon, j’ai besoin de cette vaccination avant la greffe pour être protégée. »
  • « Déjà fait les 2 premières injections. Impossible trouver vaccin pour 3ème. En final, un médecin m’a conseillé de faire 1 injection du vaccin combiné VHA/VHB »
  • « J’ai été surprise de ne plus trouver de vaccin contre l’hépatite B alors qu’il ne me manquait plus que la dernière injection.  La vaccination m’a été demandée avant de commencer ma chimiothérapie. Heureusement, l’association SOS hépatites m’a orientée vers le Centre de vaccination de la ville qui avait encore des vaccins et qui a accepté de me dépanner. »
  • « J’ai prévu d’aller en vacances dans un pays où la vaccination contre l’hépatite B est fortement recommandée. Je me suis informé au Centre de vaccinations internationales. J’ai eu les 2 premières doses et ensuite plus moyen de trouver la troisième. On me dit que cela suffit, que je peux avoir la troisième lorsqu’il y en aura à nouveau. Mais vais-je y penser ? Aurai-je l’information lorsque je pourrai l’avoir ? Je me sentirai plus rassuré si j’aurai pu avoir cette dernière dose. »
  • « J’accompagne un enfant handicapé dans son parcours de soins. La vaccination contre l’hépatite B m’a été recommandée pour que je sois protégée. Parcours difficile pour trouver la dernière dose. »

Témoignages rédigés par des médecins, professionnels du paramédical ou de l’action sociale 

  • « Impossible de vacciner une patiente à  haut risque de contamination par son conjoint (elle est enceinte en plus) »
  • « Impossible de vacciner la famille de patient porteur chronique du virus, l’épouse en particulier malgré le risque contamination sexuelle »
  • « Impossible de vacciner une personne candidate à une greffe d’organes. Pourquoi cette pénurie ???? »
  • « Population à  risque de par leur pratiques sexuelles, très dommage de ne pas pouvoir les protéger contre cette IST alors même que l’on met en place des stratégies médicamenteuses de protection contre le VIH »
  • « Nous dépistons l’hépatite B au CeGIDD et auprès des migrants. Quand ils sont non immunisés, nous ne pouvons plus leur proposer la vaccination. Je suis également un HSH à  qui j’ai prescrit la PrEP non immunisé que je ne peux pas vacciner faute de vaccin. »
  • « Impossible de vacciner des usagers de drogue car ils ne sont pas injecteurs. On va les initier à l’injection »
  • « Impossible de trouver la 3ème injection du vaccin pour un patient VHC active et présentant des facteurs de risques d’exposition à  l’Hépatite B »
  • « Risque de perdre de vue le patient avant la fin de ses vaccinations et prises de risque entre temps »
  • « Très compliqué pour l’accès des personnes qui souhaitent bénéficier du traitement PrEP. Le vaccin est fortement recommandé dans le protocole et l’hôpital a du mal à en garantir l’accès. Vaccination indispensable pour la plupart des personnes même hors protocole PrEP. »
  • « Les personnes sans-domicile fixe ne veulent aller dans les CeGiDD souvent implantés dans les Centres Hospitaliers. Depuis la pénurie les vaccins ne sont plus disponibles dans les structures qu’ils fréquentent. Les informations de prévention ne peuvent être complétées par la vaccination. C’est dommage étant donné que ce sont des personnes qui pour la plupart ne fréquentent pas longtemps le même lieu. »

Témoignages de personnes soumises a l’obligation vaccinale 

  • « Dans le cadre de mes études en soins infirmiers , je dois présenter un dosage d’anticorps anti HBs à 100 UI/l avant de commencer mes stages. Il me faut impérativement cette vaccination. »
  • « Tant que n’ai pas eu les 3 vaccins , le dossier n’est pas complet pour ma demande d’embauche pour un  poste d’aide soignante. »
  • « Difficulté d’inscription dans un établissement de formation médicale, soumis à  l »arrête du 2 août 2013 »
  • « Dossier considéré comme incomplet tant que je n’ai pas eu les 3 doses de vaccin. Je ne peux par conséquent pas commencer à travailler comme pompier. »
  • « Mon fils a enfin trouvé du travail comme ambulancier mais gros stress pour trouver la dernière dose du vaccin contre l’hépatite B. J’ai même changé de département pour le lui procurer. Incompréhensible. Sans cela il n’était pas accepté sur son poste. »
  • « J’ai trouvé un emploi en tant que technicien de laboratoire mais je ne peux intégrer mon poste avant d’être protéger contre l’hépatite B. »
  • « Cela fait partie de la constitution du dossier demandé par le futur employeur. »
  • « Le vaccin contre l’hépatite B m’est demandé dans le cadre d’une embauche. Ne pas obtenir l’emploi car la vaccination est obligatoire. »
  • « Le vaccin contre l’hépatite B m’est demandé dans le cadre de la constitution d’un dossier en vue d’un stage. Je ne pourrai pas effectuer mes stages, il y aura de fortes conséquences sur ma formation. »
  • « J’espère que mon admission ne sera pas remise en cause. Cela fait 1 an de j’essaie d’intégrer cette formation d’auxiliaire en puériculture en passant des concours. Je suis demandeur d’emploi et motivé à l’idée de valider ma reconversion par cette formation. Étant admis en formation auxiliaire de puer, je ne comprends pas pourquoi on m’a refusé le vaccin au centre d’Air France. »

Partager l'article

114708

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.