COMMUNIQUÉ DE PRESSE – JOURNÉE NATIONIALE DE LUTTE CONTRE LES HÉPATITES VIRALES

Logo Medium

11 000 000 € d’argent public dédiés à la lutte contre les Hépatites détournés à d’autres fins ?

En France, encore 2600 personnes meurent chaque année d’une hépatite C et 1300 de l’hépatite B. Toutes les deux heures une personne meurt d’une hépatite virale en France.

Les nouveaux traitements de l’hépatite C ont obtenus leur AMM il y a 18 mois. Afin d’accompagner la dispensation de ces traitements, la Direction Générale de l’Organisation des Soins (DGOS) a débloqué onze millions d’euros entre 2011 et 2012.

Cet argent était attendu notamment pour permettre de renforcer l’animation des réseaux et pôles de références, l’éducation thérapeutique des patients, et les équipes de soins. Ces financements aurait dû permettre de faire face à l’accroissement de travail et de technicité que nécessitent ces nouveaux traitements. Pourtant, sur le terrain, plusieurs centres experts et pôles et réseaux de références nous apprennent ne jamais avoir reçu un euro de ces crédits.

Des crédits engloutis dans le déficit structurel des hôpitaux ?

Pourtant, cet argent peine à parvenir dans les réseaux et les services concernés. Plusieurs n’en avaient pas entendu parler. D’autres n’ont retrouvé qu’une dotation très partielle de ces crédits qui semblent avoir été engloutit dans les déficits structurel des hôpitaux.

Autre illustration de la non-application des décisions nationales sur le terrain, on apprend par le bulletin épidémiologique hebdomadaire paru le 21 mai que la moitié des hépatites B aigues était évitable si les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) et du Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) en matière de vaccination avaient été appliquées.

Les malades se sentent outragés.

Combien de morts des hépatites faudra-t-il avant que les malades soient traités avec dignité?

SOS hépatites demande un rapport circonstancié de l’utilisation de ces crédits dédiés à la lutte contre les hépatites et l’affectation effective des crédits à leur objet.

Contacts Presse :

Pascal Mélin            07 85 62 91 69

Patrick Favrel         06 14 81 33 74

 

Dossier de presse en ligne : http://cmaintenant-campagne.fr/

Site internet : www.soshepatites.org

Partager l'article

15016

2 commentaires sur “COMMUNIQUÉ DE PRESSE – JOURNÉE NATIONIALE DE LUTTE CONTRE LES HÉPATITES VIRALES

  1. Je trouve que l’info concernant la journée de dépistage gratuit des Hépatites B et C qui se tenait aujourd’hui n’as pas été assez relayée. De plus, j’ai fais deux laboratoires d’Analyses médicales aujourd’hui (dans la même ville ) et aucun ne faisait le dépistage, affligeant.
    C’est à croire que tout le monde s’en fout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.