ON L’A DIT ET ON L’A FAIT…

15 mai a eu lieu la JNH ou Journée Nationale de lutte contre les Hépatites virales. Cette grande messe s’est tenue dans les locaux du Ministère de la Santé et à rassemblé 280 personnes, parmi lesquelles des hépatologues, des addictologues, des responsables de structures de types ARS, des malades et ou des ex malades, dont une quinzaine de membres de SOS Hépatites.

Pour notre part, ce 15 mai se voulait être une journée d’action, nous voulions joindre la parole aux actes :

Alors nous avons garé le camping-car du CAARUD YOZ de Charleville, juste en face du ministère, flanqué de deux oriflammes et floqué d’autocollants : « Je le dis, je le fais », manière de dire aux professionnels : donnez l’exemple !

Nous avions collé des empreintes de pas jaune vif entre les marches du ministère et le camion, pour inciter les professionnels à venir voir comment se réalise un TROD et pourquoi pas, se faire dépister. Nous avons accueilli le Directeur Général de la Santé qui a salué cette action originale.

 

Je voudrais vous raconter deux anecdotes à propos de cette journée, qui à elles seules, justifient cette action…

– Les médias ont relayé notre action suite à notre communiqué de presse (ici). Une équipe de France 5 est venue filmer le matin même, le sujet a été diffusé dans le Journal de la Santé et nous avons vu arriver un « patient » qui habitait près de Versailles. Il nous a dit avoir vu l’émission et sauté dans sa voiture pour venir se faire dépister… Premier bravo !

– La deuxième histoire est celle d’un homme de 60 ans, qui travaillant non loin de là est passé devant notre stand à midi. Il s’est intéressé et a demandé un TROD, car je le cite : « J’ai quand même fait quelques conneries quand j’étais plus jeune ! ». Le TROD est revenu positif, nous avons rassuré le patient et l’avons orienté vers un spécialiste, non sans avoir gardé le contact pour prendre des nouvelles. « On a peut-être offert une guérison » et en repartant le patient nous a gratifié d’un merci !
Ces deux histoires suffisent à elles seule pour justifier cette action au ministère !
Et 1 patient dépisté positif (anticorps anti-VHC) sur 30 tests réalisés, donne un résultat à plus de 3 % de tests positifs ce qui est très bien lorsqu’on sait que 0,8 % de la population possède des anticorps anti-VHC (contact avec le virus de l’hépatite C) et que la prévalence de l’infection chronique est de 0,5 %.

Nous reviendrons vers vous pour évoquer plus en détails les résultats de cette journée.

 

Pascal Mélin

Partager l'article

118939

2 commentaires sur “ON L’A DIT ET ON L’A FAIT…

  1. bravo SOS Hépatites pour votre action et le reportage hier sur la 5 était très convaincant
    continuons à ‘matraquer « : DEPISTEZ VOUS!
    solidairement
    Janine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.