EN AVRIL, JAMAIS SOS HÉPATITES NE SE DÉFILE…

En avril, tout s’accélère. Le printemps est toujours un moment d’effervescence pour SOS Hépatites.

En cette année 2018, l’hépatite C reculera dans les pays riches, alors que l’épidémie gagne toujours du terrain dans les pays pauvres.

Cette année, le gouvernement a rendu obligatoire la vaccination contre l’hépatite B chez tous les nourrissons.

Cette année aussi, en mars 2018, le Premier ministre a annoncé que la France serait le dixième pays au monde à se fixer l’éradication de l’hépatite C, comme l’objectif à atteindre en moins d’une décennie.

Pour la première fois de l’histoire, une épidémie mondiale est contrôlable par un traitement sans passer par un vaccin !

D’ailleurs, faut-il encore chercher un vaccin ?

C’est ce que nous apprendrons lors du congrès européen d’hépatologie EASL qui débute demain à Paris, on enchaîne ensuite avec la semaine européenne de la vaccination.

Pour finir ce mois d’avril, SOS Hépatites se réunira lors de ses traditionnelles Universités de Printemps à Grenoble, pour élaborer son programme d’action et définir ses nouvelles revendications à venir.

Mais ce jeudi 12 avril, SOS Hépatites tiendra en parallèle de l’EASL une conférence de presse et mènera des actions que nous vous dévoilerons au fur et à mesure.

Suivez-nous, ça va être hépatant

 

Pascal Mélin

 

Partager l'article

118381

Un commentaire sur “EN AVRIL, JAMAIS SOS HÉPATITES NE SE DÉFILE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.