LE RETOUR DES UP 2017…

C’est à Obernai le 29 et le 30 avril que se sont tenues les Universités de Printemps de SOS Hépatites.

Organisées dans le VVF d’Obernai, par toute l’équipe de SOS hépatites Alsace Lorraine ce fut le point de rencontre pendant deux jours de plus de 40 personnes militants et salariés.

Pendant ces deux jours, une partie du temps a été dédiée à la formation continue. Nous avons présenté une synthèse des principaux résultats présentés lors du dernier congrès de l’EASL et débattu autour ensuite : dernières études épidémiologiques, nouveaux traitements, recherche sur le cancer et développement de nouvelles stratégies de prise en charge.

Toutes ces nouveautés vont nous aider à sortir le nouveau projet d’accompagnement, de représentation et de revendication de SOS Hépatites.

Nous avons échangé, tous ensemble et recherché ce que SOS Hépatites pouvait apporter aux personnes porteuses de NASH.

Nous avons aussi réfléchi aux nouveaux espaces de représentation des usagers dans le système de santé et partagé les différents outils de communication et d’accompagnement développés au sein de SOS Hépatites.

On a parlé, échangé… On a même fait des quizz pour tester nos connaissances et trouver notre « Champion Hépatant » et cette année, la coupe hépatante a été remise à Gigi qui vient de Bourgogne.

Cela fait 20 ans que les militants de SOS portent la parole des usagers aussi fort que possible. Mais le clou de ces UP fut le concert privé de la chanteuse Jewly, nouvelle marraine de SOS Hépatites qui épouse la cause de SOS Hépatites et a même créé une chanson pour appeler au dépistage.

Toute la soirée, l’artiste et les militants furent dans le partage.

La musique et la chanson comme vecteur du dépistage, nous, on y croit. Un grand merci à Jewly pour s’être laissée convaincre par l’équipe alsacienne.

On est reparti regonflé à bloc et on attend la sortie de l’album.

Le rock n’est pas mort, SOS Hépatites non plus.

Pascal Mélin