L’hépatante n°18-Avril 2017

Édito :  Un avril difficile pour SOS hépatites  

En avril ne te découvre pas d’un fil, dit le dicton populaire. Et pourtant chaque année en avril pour SOS c’est de plus en plus difficile. Ce mois ci nous avons partagé les temps forts du congrès européen d’hépatologie à Amsterdam (EASL), nous nous sommes mobilisés autour de la semaine de la vaccination dans le contexte de la pénurie en vaccins contre les hépatites A et B et mené les universités de printemps de SOS Hépatites en Alsace. Ces universités sont consacrées à l’orientation de notre projet associatif en faisant un focus sur les nouveautés de l’EASL et la NASH, cette épidémie qui arrive …. Vous pensez que nous allons souffler en mai ? Sûrement pas car mai c’est le mois du dépistage avec de nombreuses actions de nos militants régionaux.
Enfin, SOS attend un nouveau gouvernement et une nouvelle équipe au ministère de la santé pour reprendre les échanges et mettre en avant nos propositions.
Pascal Mélin, Président de SOS hépatites fédération
RETROUVER L’HEPATANTE DU MOIS D’AVRIL ICI

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE LETTRE MENSUELLE