LES RESTOS DU COEURSL’expérience a été lancée au Mans où l’équipe du Dr Bour a proposé des dépistages VIH/VHB/VHC pour les personnes accueillies aux restos du cœur.

On savait depuis longtemps que dans les populations précaires, on retrouvait davantage de cas d’hépatite B ou C.

Les derniers progrès thérapeutiques nous amènent à devoir dépister plus de 70 000 personnes qui ne se savent pas encore porteuses de l’hépatite C à l’échelle nationale. L’équipe du Docteur Bour a retrouvé 4 % de porteurs d’hépatite C dans la population accueillie aux restos, c’est presque huit fois plus que dans la population standard.

Il est du rôle de tous les acteurs de la lutte contre les hépatites virales, de permettre à tous ces malades qui s’ignorent, d’accéder aux soins et ce, le plus rapidement possible.
C’est pourquoi SOS hépatites Champagne-Ardenne via sa déléguée locale, Pascale Berrabah, a lancé une action de dépistage, avec le soutien organisationnel des laboratoires GILEAD, aux restos du cœur. Pour mener à bien cette action, des liens et des partenariats ont été mis en place entre SOS hépatites Champagne-Ardenne / les restos du cœur / le CeGIDD / l’UTEP.

Des affiches vont être déployées, des formations proposées aux militants, puis une offre de dépistage gratuite avec accessibilité aux soins garantie.

Ce projet se réalisera dans les locaux des restos du cœur à Saint-Dizier, dans les deux mois à venir, en commençant le 2 février par une formation des militants.

Nous vous tiendrons au courant des résultats.

Merci à tous ceux qui ont rendu ce projet possible, ce qui permettra peut-être de l’exporter en commençant par Charleville-Mézières.

Pascal Mélin

Pour en savoir plus :
http://www.afef.asso.fr/ELEARNING/videoconferences/Itw_Bruno_Boure

http://www.afef.asso.fr/ckfinder/userfiles/files/elearning/videoconference/CONGRES-AFEF-2016/BOUR.pdf