HÉPATITE B : UN PHARMACIEN PLEIN DE ZÈLE…

CARTE VITALElle a 21 ans, porteuse d’une hépatite B chronique active et originaire d’Afrique noire.

Elle est étudiante et comme toute sa famille parfaitement intégrée.
Aujourd’hui elle est peut-être en échec virologique grâce au zèle d’un pharmacien.

Il y a plus d’un an, nous avons mis en évidence une forme sévère et pré-cirrhotique d’une hépatite B chronique active…
Après une demande de reconnaissance de maladie de longue durée (ALD synonyme100%), un bilan complet est réalisé qui aboutit à la prescription d’un traitement antiviral B. Après plusieurs mois, on obtient enfin une charge virale indétectable.

La semaine dernière, cette jeune patiente se présente à sa pharmacie pour le renouvellement de son traitement.
Là, le pharmacien refuse de lui délivrer ses médicaments. Celui-ci, lui expliquant que sa carte vitale n’était plus à jour. En effet, à partir de 21 ans, elle ne peut plus être rattachée à la sécurité sociale de ses parents. Le pharmacien refuse de lui délivrer son traitement expliquant qu’elle a 21 ans, qu’elle n’est plus couverte par la sécurité sociale de ses parents et qu’elle n’a pas fait de dossier de couverture en son nom propre.

Et devinez la conclusion ?

Devant l’absence de couverture, le pharmacien a refusé de lui délivrer son traitement en attendant que le problème administratif soit réglé !

Cette jeune patiente est donc restée plusieurs semaines sans traitement, ce qui bien sûr a abouti à une rechute virologique que l’on peut qualifier d’administrativement induite.
On espère qu’il n’y aura pas de résistance induite et que la réintroduction du même traitement amènera de nouveau une efficacité thérapeutique.

Une telle situation est inacceptable, on ne peut admettre qu’un excès de zèle qu’il soit administratif ou financier fasse prendre des risques virologiques à un malade.

Pascal Mélin

3 thoughts on “HÉPATITE B : UN PHARMACIEN PLEIN DE ZÈLE…

  1. En Suisse nos profs disent patients au lieu de malades. Ils disent que ça permet de créer un lien plus respectueux avec l’autre et de ne pas tomber dans une relation paternaliste et débilitante. Et ça vexe moins. Beaucoup moins.

  2. Attitude indigne !!…
    j’espère que plainte sera déposée mais hélas je ne me fais pas d’illusion sur la sanction éventuelle !

Comments are closed.