IL VAUT MIEUX PAS DE STATUT QU’UN STATUT ANCIEN…

visa-expireNous vivons à une époque où les valeurs et le sens de la prise en charge sont bouleversés et donc de moins en moins cohérents.

Je voudrais vous raconter l’une de mes dernières consultations.
Je recevais des migrants qui avaient bénéficié d’un dépistage et chez qui on avait découvert un portage chronique de l’hépatite B.

L’un d’entre eux était porteur d’une forme agressive et nécessitait la mise en route d’un traitement immédiat. Traitement mis en place dans l’heure grâce au système PASS (Permanence d’Accès aux Soins) qui permet un accès rapide aux soins pour toute personne sans couverture sociale.

Je me félicitais que cette solidarité sanitaire soit encore fonctionnelle même si des voix s’élèvent pour la dénoncer ou pire encore imaginent la supprimer.

Quelques heures après je recevais une ressortissante d’un pays étranger (dont je tairai le nom par souci de confidentialité) elle était en France avec un VISA et nous l’avions prise en charge pour un SIDA, mais elle devait être opérée, le VISA avait expiré et nous avions entrepris les démarches sociales auprès de la préfecture, car les soins nécessaires à sa santé n’étaient pas réalisables dans son pays d’origine. Mais, la préfecture a refusé toute prise en charge nous expliquant que le visa étant expiré, elle devait absolument rentrer chez elle et ne pouvait rester.

En conclusion : il est plus facile d’être soigné quand on est sans papier et en situation irrégulière, qu’en situation irrégulière pour cause de visa périmé.

Il semble donc que les valeurs soient aléatoires en ces temps difficiles…

P Mélin

3 thoughts on “IL VAUT MIEUX PAS DE STATUT QU’UN STATUT ANCIEN…

  1. Oui, un manque de cohérence total.
    La préfecture et son arbitraire… C’est le plus dur.
    Tous ceux qui ont été confrontés à des contrôles/ renouvellement de titres de séjour le savent!
    Pas de rationnel. Juste des décisions, parfois aussi incompréhensibles qu’incontournables.
    Courage…
    Il y aura forcément des lendemains meilleurs. L’inverse est impensable.

  2. On peut malheureusement et sur ce théme ,craindre des lendemains pires….
    Ma fille ,de nationalité française, née à l’étranger d’une mère française et d’un père étranger mais naturalisé français , ma fille ingénieur après de bonnes études, prépa et la suite , ma fille qui est arrivée en France à l’âge de 2 ans, qui est maman de 3 enfants, a rencontré les plus grandes difficultés à l’occasion du RENOUVELLEMENT de son passeport…Une enquête a même été menée, à peine croyable, sur l’identité de son beau père , italien donc européen, ayant toujours vécu et bossé en France !!!…Cà vous semble impossible ? ben non c’était il y a 5 ans. Et la peur que çà recommence à la prochaine occasion..

Comments are closed.