reparer-les-vivantsDans le blog « Le 22 juin ? C’était quoi déjà ? 28 juillet 2014 », nous avions applaudi le livre de Maylis de Kerangal : « Réparer les vivants », publié aux éditions Gallimard dans la collection verticale (19.5€).

Aujourd’hui, Emmanuel Noblet a adapté ce roman au théâtre en one-man-show. Il le met en scène et l’interprète, associant un formidable jeu de scène, vidéos et voix off.

« Réparer les vivants » décrit les 24 dernières heures d’un jeune homme de 19 ans en état de mort cérébrale. Ce texte présente les questions et les angoisses de ses parents et leurs différentes rencontres dans l’hôpital.

À tous ceux qui ne savent pas s’ils autoriseraient le prélèvement d’organes de leurs proches qui pourraient être en situation de mort cérébrale, allez voir cette pièce et vous découvrirez que c’est le public lui-même qui répond à la question du don d’organes.

Au théâtre du rond-point du 7 septembre au 9 octobre, cette pièce sera en tournée à travers toute la France par la suite.

Alors n’hésitez pas allez la voir, et laissez vos émotions répondre…

« Réparer les vivants », c’est aussi un film qui vient de sortir, malheureusement projeté dans trop peu de salles, ce film amène à se poser les bonnes questions. Si vous êtes parents, allez le voir et posez-vous la question « si c’était mon enfant, je dirais quoi ? ».

Un film à voir pour tous ceux qui, comme SOS hépatites veulent gagner le combat du don d’organes.

Pascal Mélin