Je vous le disais la semaine dernière, 1 % ce n’est pas beaucoup ! Je parlais du taux de guérison spontané de l’hépatite B chronique.HEPATANTS 3

Mais 1 % en hépatologie, ça a aussi un autre sens.

En 2016 dans le monde, on compte 350 millions de patients porteurs d’hépatite B chroniques et 170 millions porteurs d’hépatite C. Ce qui nous fait 520 millions de porteurs chroniques d’une hépatite virale.

En 2016, seuls 6 millions de personnes ont eu un accès au traitement antiviral : CE QUI FAIT 1 % DE LA POPULATION !

1 % en hépatologie, c’est le nombre de personnes pouvant accéder au traitement.
Souvenez-vous du programme NO-HEP qui prévoit l’éradication des hépatites virales pour 2030 !

Pour remporter ce pari, il faudrait permettre dans les 14 ans l’accès aux soins à 7 % des malades chaque année ! Ce qui fait 43 millions de personnes par an…

Il va falloir, dès maintenant, mettre les bouchées doubles !!!

Il est urgent d’organiser des dépistages, bilans et accès aux soins au niveau planétaire.

1% ce n’est vraiment pas beaucoup !

Pascal Mélin.