JUSTICELa question vous semble absurde? Mais il faut réfléchir sur le sujet…

Rendre à déclaration obligatoire une maladie n’est pas chose facile, par le passé on se souvient des levées de boucliers de la part des usagers lorsque cela a été évoqué pour le VIH. Mais pour les hépatites virales si c’était les usagers qui le demandaient ? Une maladie peut être proposée à déclaration obligatoire lorsqu’elle est rare ou qu’elle présente des risques: http://www.invs.sante.fr/Espace-professionnels/Maladies-a-declaration-obligatoire/Liste-des-maladies-a-declaration-obligatoire

Dans ces 33 maladies on y trouve des maladies comme les infections ZIKA, le saturnisme de l’enfant, le mésothéliome, mais aussi bon nombre de maladies infectieuses telles que le choléra, le tétanos, l’hépatite A en phase aigüe, l’hépatite B aigüe symptomatique et le VIH etc. La déclaration obligatoire a :

• soit un intérêt de surveillance épidémiologique

• soit nécessite des interventions pour contrôler la diffusion.

La déclaration obligatoire du VIH permet d’obtenir des chiffres annuels de l’épidémie et une adaptation en temps réel. Pour l’hépatite C on se réfère aux dernières grandes enquêtes de 2004, cela fait 12 ans que l’on demande une mise à jour. Pour l’hépatite B, on ne déclare que les hépatites B aiguës symptomatiques (c’est-à-dire 10% des hépatites aiguës). Alors oui, aujourd’hui les malades eux-mêmes pourraient demander l’inscription à la liste des maladies à déclaration obligatoire de l’hépatite B et de l’hépatite C quel qu’en soit le stade !!! On déclare partout que l’arsenal thérapeutique permet d’envisager une éradication des hépatites virales, alors osons nous doter d’une surveillance épidémiologique correcte en demandant l’inscription sur cette liste.

Mais quand j’y pense madame la ministre, vous pourriez nous donner encore un coup de main en déclarant les hépatites virales grande cause nationale en 2017, ou pourquoi pas une pièce de deux euro frappée à l’effigie de la journée mondiale de lutte contre les hépatites virales le 28 juillet, comme cela a été fait il y a quelque temps pour le Sidaction…

Et vous, vous en pensez quoi ?

Pascal Mélin