Archives Mensuelles: juillet 2016

Newsletter N°10/JUILLET 2016

Newsletter N°10: Journée Mondiale des hépatites      Interview des acteurs incontournables des hépatites, actions dans le Monde, et en Régions,    NOhep, etc   Lien PDF : newsletter 10    

28 JUILLET MERCI À TOUS….

Troddy la marmotte, qui est la mascotte de SOS Hépatites, se joint à moi pour vous dire un grand merci. Merci pour votre engagement en cette difficile journée de vacances 2016. Le programme NO-HEP est maintenant lancé et le pari est pris d’éradiquer l’hépatite C grâce à un traitement efficace et l’hépatite B grâce à un vaccin et cela pour 2030… Mais pour arriver à cet objectif nous attendrons en France la publication de la deuxième vague de l’accès universel au traitement de l’hépatite C qui nous a été promis pour septembre. Avec Troddy nous veillons au grain et nous n’hibernerons pas sans décision politique. Mais la France, même si elle est relativement avancée dans la lutte contre les hépatites virales doit reprendre les revendications internationales. C’est ce que nous faisons en reprenant trois revendications fortes : 1/ la nécessité d’obtenir une sécurité transfusionnelle contre l’hépatite B et C mais aussi le VIH. Cela peut nous sembler ridicule en France pourtant, il persiste des pays qui pratiquent la transfusion mais qui n’ont pas les moyens de tester toutes les poches de sang pour les […]

Journée Mondiale de lutte contre les hépatites virales – Communiqué de SOS hépatites

                                                                  Communiqué de Presse   28 juillet 2016 –  Journée Mondiale de lutte contre les hépatites virales De l’universel au mondial… Le 25 mai dernier, la journée de lutte contre les hépatites virales n’était encore que nationale et non mondiale comme en ce 28 juillet. Pourtant,  la Ministre des Affaires sociales et de la Santé nous annonçait un accès universel pour tous les malades porteurs d’hépatite C en France. Ce 28 juillet 2016,  la journée mondiale nous invite à réfléchir sur la mise en place des solidarités Nord /Sud. Si le VIH compte 37 millions de personnes infectées, l’hépatite B en compte près de 10 fois plus soit 350 millions. 170 millions de personnes sont infectées par l’hépatite C. Dans le monde, 1 personne sur 12 est infectée par une hépatite B ou C.         Ces deux hépatites virales sont responsables de 1,4 millions de morts par an et constituent la 7ème cause de mortalité au monde. Chaque année on dénombre 10 millions de nouvelles contaminations.    Le contrôle de ces […]

Journée Mondiale de lutte contre les hépatites virales- Actions de SOS hépatites

  NE PAS RATER : Le rendez-vous du dimanche 28 août, de  SOS hépatites : Le dimanche 28 août : journée ‘Risques Tatouage et Piercing’ à Baillif.   TOUTES LES DATES : EN FRANCE ALSACE-LORRAINE 03 88 24 26 01 alsace@soshepatites.org, site internet SOS hépatites Alsace Lorraine, Facebook Les dimanches 10 et 24 juillet : participation à l’animation « Vitarue » à Mulhouse, découverte des Hépatites Virales à travers la confection d’un pantin pour les plus petits et du jeu de l’oie « Hépat’oie, épate moi » pour les plus grands.   Le jeudi 28 juillet : – Permanence à la Maison des Usagers de l’Hôpital Emile Muller de Mulhouse. – Sollicitation de la ville de Strasbourg pour sensibiliser les concitoyens et touristes à la Journée Mondiale de lutte contre les Hépatites via les panneaux d’information. BOURGOGNE 03 80 42 97 39 bourgogne@soshepatites.org, Facebook SOS hépatites Bourgogne Le jeudi 28 juillet : sollicitation des villes de Bourgogne et Franche-Comté pour sensibiliser les concitoyens et touristes à la Journée Mondiale de lutte contre les Hépatites via les panneaux d’information.

À DEUX JOURS DU 28 JUILLET…

La journée mondiale de lutte contre les hépatites virales, un vingt-huit juillet et tout ça, parce que c’est la date anniversaire de Blumberg mais pourquoi pas Sogni, Poynard, Doffoel ou Marcellin, je suis sûr que cela aurait pu mieux tomber… Mais Blumberg reste le découvreur de l’hépatite B, excusez du peu. Difficile de faire des actions en France ce 28 juillet, moi : Je rêverai sur les côtes du sud d’un avion au-dessus des plages avec une banderole pour dire où on pourrait se faire dépister. Je rêverai d’un pique-nique de malades au Trocadéro. Je rêverai d’un défilé main dans la main entre malades et personnes guéris avec chacun un tee-shirt « j’ai l’hépatite » ou « je ne l’ai plus ». Je rêverai d’une banderole devant la flamme du soldat inconnu où il serait noté « à la mémoire du cirrhotique inconnu » je rêverai d’un escaladeur de ville qui grimperait sur des immeubles avant de déployer une banderole « 28 juillet hépatites faites-vous dépister » je rêverai que l’on distribue des brassards notés « j’ai une hépatite » […]

LA MORT ET L’ÉMOTION…

Un triste sujet dans notre actualité. Pourquoi la plupart d’entre nous ne s’émeut pas lorsqu’on évoque 1,4 millions de personnes qui meurent chaque année à cause des hépatites virales, alors que l’émotion submerge le pays pour 84 personnes tuées à Nice. Un de mes professeurs nous avait dit un jour que : « l’émotion liée à la mort est fonction du nombre de morts par mètre carré, par unité de temps, multiplié par la distance qui vous sépare de cet accident, pondéré du lien affectif qui vous unit aux décédés et de leurs âges ». Pourquoi la plupart d’entre nous ne s’émeut pas lorsqu’on évoque 1,4 millions de personnes qui meurent chaque année à cause des hépatites virales, alors que l’émotion submerge le pays pour 84 personnes tuées à Nice. Mon voisin meurt, je suis donc très touché par contre la mort de quelqu’un qui habite à l’autre bout de la ville me touche moins. 4 000 morts liés aux hépatites virales et répartis sur l’année ont moins de poids émotionnel que le crash d’un avion de 450 places dans le sud de la France. Et cet avion […]

DERRIÈRE LE RELAIS MÉTHADONE IL Y A QUOI ?

La semaine dernière, lors de la consultation d’addictologie, j’accueillais une jeune femme pour un relais méthadone. En effet, elle était venue dans notre région pour un travail saisonnier. Mais comme tout patient sous traitement par méthadone, les ordonnances doivent être refaites tous les 14 jours dans le cadre d’une consultation médicale. C’est ainsi que je faisais connaissance avec Martine. L’ordonnance faite et les papiers habituels remplis, je lui demandais comment elle allait, elle m’expliqua alors que le travail était dur et qu’elle se sentait fatiguée et n’arrivait pas à récupérer. Je lui demandais alors si elle avait été dépistée contre l’hépatite B et C ainsi que le VIH. Elle m’expliqua que tout était négatif, mais qu’elle n’avait pas été vaccinée contre l’hépatite B. Je continuais dans les questions en lui demandant si elle avait déjà injecté des produits… Elle hésita avant de me répondre oui, il n’y a pas longtemps… En reprenant l’histoire, Martine avait bien injecté des drogues 3 semaines avant de venir faire sa saison. Mais comme beaucoup d’usagers, elle ne savait pas s’injecter. C’est donc un ancien (porteur d’hépatite C) qui lui […]

SAUVEZ-MOI, JE SUIS PORTEUR D’UNE HEPATITE B ET INFECTE PAR UN MUTANT PRESSE…

 C’était une consultation qui s’est déroulée il y a quelques années. C’était un homme d’une cinquantaine d’années qui s’est présenté à ma consultation en me déclarant : « docteur, il faut me sauver. Il faut absolument me donner un traitement car mon hépatite B est grave et va me tuer… Le précédent docteur que j’ai vu n’a pas voulu me traiter et m’a indiqué que j’étais infecté par un mutant pressé ». C’est alors que j’ai compris l’angoisse de celui qui était en face de moi. Le corps médical lui avait dit qu’il était porteur d’une hépatite B chronique avec un mutation en situation pré-C. Et le malade avait compris lui en phonétique qu’il était infecté par un virus mutant pré-C. Vous pensez que c’est là une histoire de chasse, et bien non, car c’est histoire qui s’est répétée de multiples fois ? Interrogez les hépatologues, ils vous diront l’avoir déjà vécu. Un mutant, ça vous évoque quoi ? Un monstre sorti directement d’un film de science-fiction ? Et un virus mutant, encore plus fou non ? Un virus mutant est dans l’inconscient collectif un […]

CÔTÉ VO, IL Y A DU NOUVEAU ?

J’étais alors un jeune étudiant en médecine et je participais à la réunion hebdomadaire du service quand le patron me demanda : « côté VO, il y a du nouveau ?». Je réfléchissais à toute vitesse, de quoi parlait-il ? Impossible qu’il me parle de la dernière affiche au cinéma d’art et d’essai en VO ! Décidemment, je détestais les acronymes de la médecine que je ne connaissais pas bien ! C’est alors que l’interne du service me sauva la mise en me tendant une feuille sur laquelle était notée VO = VARICES OESOPHAGIENNES. Je répondais alors au patron : « Monsieur les varices sont stables depuis 2 ans et sont toujours de grade 2/3 ». Les VO (varices œsophagiennes) sont le parfait sujet lors des départs en vacances, car les VO ne sont ni plus ni moins que les itinéraires de délestage, les itinéraires verts de bison futé (paix à son âme, il va disparaître). Tentons d’expliquer les VO… Le haut du corps et le bas sont séparés par le diaphragme et le foie est un des moyens de faire passer le sang […]

ET SI LES HEPATITES VIRALES ETAIENT DES MALADIES À DECLARATION OBLIGATOIRE ?

La question vous semble absurde? Mais il faut réfléchir sur le sujet… Rendre à déclaration obligatoire une maladie n’est pas chose facile, par le passé on se souvient des levées de boucliers de la part des usagers lorsque cela a été évoqué pour le VIH. Mais pour les hépatites virales si c’était les usagers qui le demandaient ? Une maladie peut être proposée à déclaration obligatoire lorsqu’elle est rare ou qu’elle présente des risques: http://www.invs.sante.fr/Espace-professionnels/Maladies-a-declaration-obligatoire/Liste-des-maladies-a-declaration-obligatoire Dans ces 33 maladies on y trouve des maladies comme les infections ZIKA, le saturnisme de l’enfant, le mésothéliome, mais aussi bon nombre de maladies infectieuses telles que le choléra, le tétanos, l’hépatite A en phase aigüe, l’hépatite B aigüe symptomatique et le VIH etc. La déclaration obligatoire a : • soit un intérêt de surveillance épidémiologique • soit nécessite des interventions pour contrôler la diffusion. La déclaration obligatoire du VIH permet d’obtenir des chiffres annuels de l’épidémie et une adaptation en temps réel. Pour l’hépatite C on se réfère aux dernières grandes enquêtes de 2004, cela fait 12 ans que l’on demande une mise à jour. […]

PCR… VOUS AVEZ DIT PCR ?

Encore une consultation d’urgence, un malade qui rechute de son hépatite C… Ça fait partie de ces consultations qui se rajoutent au quotidien déjà chargé. Un patient pourtant bien informé a demandé une visite d’urgence, car son hépatite C montrait de nouveau le bout de son nez après 6 ans de guérison… Monsieur R est là dans la salle d’attente avec deux heures d’avance, il est anxieux ne tient pas en place. Au fur et à mesure que j’appelle les patients sur la liste de consultation pour venir dans le bureau, je constate qu’il bouge de place qu’il essaye de lire les revues de la salle d’attente ou qu’il se frotte les mains pour se calmer. Puis arrive la dernière consultation, c’est à lui…. Il saute de sa chaise… Arrive dans mon bureau, il s’assoit jette un tas de résultats biologiques sur le bureau et me déclare : « cette saloperie de virus est revenu, alors on fait quoi maintenant ? » Je regarde le bilan aucune charge virale, je lui dis que je ne comprends pas et c’est alors qu’il met le doigt sur la PCR qui est à 25… 25 mg/l ! […]

HEPATITE C GUERIR POUR EVITER LE CANCER…

Le congrès de Barcelone en avril dernier ne nous a pas permis d’évoquer toutes les présentations. Je voudrais revenir sur l’abstract 166 : Lawitz E, Ruane P, Stedman C, et al. Long-term follow-up of patients with chronic HCV infection following treatment with direct-acting antiviral regimens: maintenance of SVR, persistence of resistance mutations and clinical outcomes. The International Liver Congress, 13-17 April 2016, Barcelona. Abstract 166. Cette étude était en fait un observatoire commandé par le laboratoire Gilead pour connaître le devenir des patients porteurs d’hépatite C après traitement et guérison virologique par Antiviraux d’Action Direct (AAD). Il s’est déroulé aux USA, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et aussi en France. La population comptait 5433 participants dont 63 % étaient des hommes avec une cirrhose dans 20 % des cas et l’âge moyen était de 54 ans. Ils ont été suivis en moyenne 3 ans. La réponse virologique est le plus souvent confirmée et durable. Les rechutes tardives concernaient 0,1 % des participants et pour 0,2 % on a pu constater des réinfections et ce 8 mois après la guérison. Mais pour 99,7% des patients la guérison était bien définitive. L’apparition de cancer du foie concernait 23 patients. 8 patients à […]