PIERRE ET BRUNO SE SONT RETROUVES…

FESTIVAL MONTIER-EN-DER 2015A quelques kilomètres de Saint-Dizier, le long du lac du Der se trouve une bourgade appelée Montier-en-Der. Ce village a longtemps été un haras national et donc très à l’écoute de la cause animale. C’est là que s’est développé le festival international de la photo animalière ; lors de sa dernière édition Bruno et Pierre se sont retrouvés et sont tombés dans les bras l’un de l’autre. L’hépatite C les avait réunis, pourtant ils n’auraient jamais dû se rencontrer.

Bruno vient du monde de la toxicomanie et de l’alcool. Il est porteur d’une cirrhose et a dû prendre plusieurs traitements avant d’arriver enfin à éliminer le virus. Pierre quant à lui est un vieux monsieur de plus de 80 ans. Il a été médecin biologiste dans les centres de transfusion. Il s’est probablement contaminé de l’hépatite C en manipulant le sang de personnes contaminées (les piqûres accidentelles étaient à l’époque courantes et ne semblaient pas dangereuses). Pierre était grand-père et bien que correctement informé, il s’interdisait de rencontrer ses petits-enfants de peur de les contaminer. Il était lui aussi atteint d’une forme grave. Il lui avait fallu plusieurs traitements et l’accès aux nouvelles molécules pour obtenir une guérison virale.

Avant de débuter leur dernier traitement, Pierre et Bruno s’étaient rencontrés dans notre groupe de parole réservé aux porteurs d’hépatites virales. Au début, leurs mondes d’origine étaient si différents qu’ils avaient peu de points de rencontre. Mais de groupe de parole en groupe de parole, ils ont appris à se connaître comprenant que leurs univers se croisaient et que cette intersection s’appelait hépatite C. Ils ont admis leurs différences mais ont compris qu’ils devaient se débarrasser de l’hépatite C pour continuer et reprendre le chemin d’une nouvelle vie qui commençait par la guérison. Ils s’étaient perdus de vue. On a longtemps dit « la maladie divise mais la parole rassemble » mais aujourd’hui on pourrait dire « la maladie rassemble et la guérison sépare ». Quel paradoxe ! Quand Bruno a retrouvé Pierre au festival de photos animalières, le plaisir qu’ils avaient à se retrouver justifiait à lui seul l’existence d’un groupe de parole. Merci encore de cette nouvelle leçon : la guérison sans partage a-t-elle un sens ?

Pascal Mélin

3 thoughts on “PIERRE ET BRUNO SE SONT RETROUVES…

  1. t’as raison chloé ,mais je te rappelle que nous nous battons au quotidien pour le traitement de tous .
    pascal

Comments are closed.