25 MAI ET SI POUR ETRE HEUREUX IL NE FALLAIT RIEN ATTENDRE ?

JNH2016_blog2405Demain, c’est la Journée Nationale de lutte contre les Hépatites virales, la JNH dans notre jargon d’hépatant.

Mais que réclamons-nous ?

. La défense du vaccin contre l’hépatite B

. L’accès universel au traitement pour tous les malades atteints d’hépatite C : UN TRAITEMENT POUR TOUS UNE GUERISON POUR CHACUN ET UNE PROTECTION UNIVERSELLE

Alors oui, je suis en colère en ce 24 mai, en colère que des traitements puissent guérir, protéger et qu’ils soient mal utilisés.

Je me souviens de cette JNH pendant laquelle le Ministre de la santé Bernard Kouchner annonçait que nous dépisterons 80% des malades dans les deux ans… Mais ça c’était avant ; de la JNH pendant laquelle Norah Berra, Secrétaire d’État chargée de la Santé, nous promettait les TROD VHC dans les 6 mois. C’était il y a bientôt 5 ans…

Alors oui, je n’espère plus rien. Alors oui, je suis en colère. Alors oui, je veux tout et tout de suite !

Quand je lis dans l’éditorial de la Lancet, rédigé par François Hollande, Président de la République, qu’il faut favoriser l’accès à la santé pour tous, contrôler le coût des médicaments et qu’il va personnellement influer sur le G7 pour cela… J’ai envie de lui répondre : « et si on commençait tout ça en France, et si on commençait avec l’hépatite C ? ».

Alors oui, je suis raisonnable, je demande l’impossible !

Demain, au ministère de la santé dans la salle Laroque (qui porte le nom de cet homme qui a tant fait pour la solidarité entre tous), je serai heureux et en colère car je n’attendrai rien. C’est parce que je ne veux rien que je demande tout : UN TRAITEMENT POUR TOUS UNE GUERISON POUR CHACUN ET MAINTENANT CAR C’EST POSSIBLE.

Pascal Mélin

2 thoughts on “25 MAI ET SI POUR ETRE HEUREUX IL NE FALLAIT RIEN ATTENDRE ?

  1. Pour moi, Marisol n’a aujourd’hui pas rempli sa mission.
    Son annonce arrive peu avant les élections, et promet beaucoup de délais administratifs : discussions avec la HAS ( d’ailleurs, les F0 ne sont pas par défaut asymptomatiques BORDEL ) et renégociations pour distribuer rapidement à tout le monde .. Mais est-ce que Gilead se laissera faire ?
    De plus, elle parle beaucoup des populations précaires et à risque. Pas du personnel soignant, des transfusés, des femmes ou des mineurs. Elle oublie une partie de ses responsabilités et, encore une fois, resserre cet étau de préjugés. Moi, là, ça me vexe plus qu’autre chose.

    A mon sens, il aurait fallu accompagner cette annonce de mesures collectives concernant l’importation de génériques. Cette initiative aurait permis une prise en charge rapide des plus désespérés et de toute façon un allègement des futurs coûts de santé.

  2. Je me souviens de Norah Berra… Oui. J’y étais.
    Ne rien attendre, sans doute, du moins dans les délais annoncés.
    Mais tu as l’espoir.
    Et même si ce dernier ne garantit pas le bonheur, il permet de ne pas être trop malheureux!
    Tu as entendu Joey Starr.. « le bonheur, ça sent la naphtaline ce truc là… Nan? »
    Enjoy 😉

Comments are closed.